Rechercher
Formation médicale continue
Divers

Evidence-blues médecine


Actuvision généraliste

Actualités - Revue de presse

Observations cliniques de la presse

Accueil

01/01/03 : Le serment d'Hypercrate
Que le travail de renaissance de la médecine générale nous donne un beau bébé, pas tatoué "contrit" sur une épaule , et vacciné "nouveau" sur une fesse . Un bébé qui tienne debout, et dont on respecte les heures de sommeil pour qu'il gagne en intelligence ce qu'on lui reproche, no...


31/12/02 : le Mont Docteur à marée basse
Ce type a dû, visiblement, avoir une "affection de trop longue durée" pour le médecin qu'il a quitté. Et du respect à 100%, exclusivement pour cette affection immoderée à l'égard de celui qu'il arrête pas de m'appeler "mon docteur". Il arrive d'une petite ville de la région parisien...


30/12/02 : Le syndicat d' Eve
Un ami médecin, précieux par sa franchise, nous explique que les nouveaux généralistes, ceux qui vont bientôt s'installer, auraient à ses yeux deux terribles défauts : le premier d' être des paresseux, et le deuxième , d'être plutôt des paresseuses. Et, qu'ils abordent un monde qu' Emmanuel ...


29/12/02 : Poissons morts
En 1976, au large de l'Islande, fut capturée Keiko, orque mâle de deux ou trois ans. En 1985, elle fut rachetée par un parc aquatique mexicain "innovant", où elle contracta une vilaine maladie de peau, probablement liée à des conditions d'hygiène douteuse. En 1993, Keiko ( "la chanceuse" e...


26/12/02 : enfinlassavamieux
"maisvoumoriezvussmatin"...... Ils sont quand même courageusement partis au bureau, " parce qu'ils avaient un dossier à finir". " enfinlàssavamieux", c'est la formule consacrée de tous ces gens qui tambourinent pour passer vite, qui pensent qu'une grippe "prise au déb...


26/12/02 : La leçon de CMU
Nicolas a quarante ans . A dix sept ans, une embardée de trop dans une voiture volée, et il a, avec ses deux frangins, amené deux âmes pures, qui venaient en face, au paradis. Un de ses frères est en prison, à mi-temps avec des stages en milieu psychiatrique. Le troisième frère avait retrouvé...


26/12/02 : moitié sa peur, moitié son pied
Il a sa photo épinglée, au milieu de ses troupes, chez la plupart de mes "mémés". En chemisette bleue, un galon de chaque coté de ses épaules, il est tout près de son lieutenant. Il est un docteur de calendrier. Un capitaine de pompier. Il est "vendu" cinq à dix euros selon la générosité des ...


25/12/02 : Monde perdu
Je crois que nous blaguons tous un peu, à bomber le torse en public, à dire que nous ne faisons plus du tout de visites à domicile, ou que nous savons troquer, sans excepion, notre permis de conduire contre celui d' éconduire toutes les demandes farfelues. A clamer que nous avons "de bons malade...


25/12/02 : entre vil et campagne
J'avais envie de mettre, sur une même guirlande, le courrier de notre ami Emmanuel, médecin de campagne, qui voyait, dans la quasi abolition de la visite à domicile auprès de "ses" ruraux, l'espoir serin et assuré pour les lendemains de SA médecine générale, la vision éclairante du médecin chef de...


24/12/02 : Le sourire de l' abbé jouvence
Dans le cadre de "soins non programmés", un quidam m'a appelé hier matin à 8 Heures, me demandant " s'il pouvait passer pour sa fille de cinq ans" . Ici , dans mon bled, soixante à soixante dix pour cent des gens qui appellent , primo ne se présentent pas, secundo ne disent pas quel est le mo...


24/12/02 : la petite maison près de la mairie
Bastien, à 74 ans, s'est mis à pisser moins "dru". Comme il est abonné à "Sciences et Vie", et qu'il a mis dehors tous les médecins qui prétendaient en savoir plus que lui, il est venu me voir avec un article "sur les IRM". C 'est un nouveau "client", "sale", non solvable, mais très sympathique.


23/12/02 : Maison de pépé ( d'après Henrik Ibsen )
Le concours Médical assure dans son supplément spécial du 21 12 2002 un excellent pastiche humoristique de la pièce d' Henrik Ibsen, "maison de poupée". La belle histoire d'amour entre Nora et Helmer est remplacée par la rencontre entre l 'EgB 761 (ginko Biloba pour les initiés) et ...


23/12/02 : Qui a tué grand- maman ?
"Est- ce le temps, ou les hommes qui n'ont pas eu le temps pour passer le temps ?" (Michel Polnareff ) Dans les deux jours qui viennent, alors que le désert écrase à coups de chars non fleuris, mais impatients, les icônes médiatiques des carnages à venir, et que Nolwenne et Houcine ...


23/12/02 : Parce que c'est LEUR choix
.....et que ce n'est pas le mien... Bernard, 54 ans. Généraliste rural. Il a construit sa vie autour du mot "servir". Là , il est exsangue. Reveillé une nuit sur deux par les appels provenant des autres médecins restés "en grève", il nous implore de reconstruire un système basé sur la solidar...


21/12/02 : Troglodynies
En 1917, les "sapeurs" néo- zélandais, empetrés dans la bataille d' ARRAS, ont creusé, à coup de dynamite, vingt kilomètres de galeries sous la ville, afin d'y constituer un gigantesque " cheval de Troie" troglodyte, à la conquète des lignes allemandes. Le 9 avril 1917, les 24 000 soldats a...


20/12/02 : Les messagers de la planète URION
C'est un nouveau couple qui s'installe à Fonsorbes. Cent soixante deux ans à eux deux. Lui s'assoit. Ils avaient rendez-vous à onze heures trente , mais ils sont arrivés à onze heures, alors il n'a pas compris que la jeune dame, "arrivée après lui", leur prenne le tour. A la campagne, c'est ...


17/12/02 : Nounours en peluche
"ou le médiateur légitimé" ? La rédaction de la "revue du praticien MG" a pour édito collégial cette semaine : "Quel chemin parcouru en médecine générale"....Par accident, la couverture du journal montre un nounours emballé dans une bande velpeau ( comique involontaire ? ). ...


16/12/02 : A Sheila, B 27
Je sais plus qui disait que les gens n'abusaient pas...D'un coté comme de l'autre. Vu une gamine de 15 ans. Douleur sacro-coccygienne depuis 2 mois. Pas de contexte traumatique, état général conservé, RACHIS souple dans son ensemble, sacro-iliaques mobilisables sans douleurs. Au...


13/12/02 : Longue maladie ?
Demain soir, MGF aura peut-être changé de "médecin- chef" ...Cette après midi, une de mes patientes, travaillant dans une institution, m'a suggeré, à mon grand étonnement, de l'adresser chez un psychiatre. Son chef de service, insidieusement, mais avec beaucoup de perséverance semble- t' il, mettait...


13/12/02 : a tous les enfants gâtés...
Afin d'aider les gros consommateurs de soins à un sevrage " gabegique".... Test de foutagedegueuleström : **Il vous fallait, d'urgence, le certificat pour le Twirling baton, " parce que la petite avait la première séance ce soir " = 1 point ...


12/12/02 : Immunité parle-menteur
Faut-il vacciner tous azimuts ? Les américains vont donc proposer à leur population un programme de vaccination de masse contre la variole.... En France, le Puy De Dome a vu la mise en place d'une vaccination contre la méningite C pour laquelle, une fois de plus, l'émotionnel a pr...


12/12/02 : Top à gifles , 50
Edmond , 73 ans, a une sciatique hyperalgique. Nonobstant les recommandations de Prescrire, je m'abandonne à lui ordonner du tramadol 50 mg. Quatre heures après, Rolande sa femme m'appelle en urgence. " Docteur, venez vite voir Edmond, je le trouve bizarre !" Je saute dans ma voiture, ...


11/12/02 : Bêtisier sanitaire
Caen ( Calvados) : "prophylaxie anti vénerienne". Par arrêté municipal de madame le maire, et député du calvados, Brigitte Le Brethon, , la prostitution sera autorisée uniquement devant le commissariat les jours pairs, et la préfecture les jours impairs. Colombes ( Hauts de Seine) : ...


11/12/02 : Totale peine- jantes alu
Du temps de mon externat, lorsque mon médecin titulaire ne savait pas comment éradiquer les ventres péritonéaux et les fièvres inexplicables des mémées affaiblies , disait, avec panache, à l'infirmière : "totapen- gentalline". Un coup sur deux, la mémée renaissait, un coup sur deux elle mou...


10/12/02 : Tel est -on ?
Un samedi soir sur la planète TV, grande " mère régulatrice" du moral des méninges. Sur TF1 , Jean Pascal, heureux élu de Star Anatomy ironise, chez Arthur, avec Lafesse, sur la poitrine plate d'Inès de la Fressange et le cortex lisse d' Arielle Dombasle. On rit aux éclats. ...


09/12/02 : On reste au rang du coeur
Beaucoup d'entre nous ont encore du mal à considerer que leurs "chers patients" soient pris en otage de cette débandade de la permanence des soins. Surtout dans les campagnes. On a même vu certains dire que les médecins de ville avaient largué depuis longtemps les amarres affectives d'avec leurs pat...


09/12/02 : La constance des gardiniers
Une maigrelette manifestation réunissait, hier à Paris, " de 20 à 45 000 personnes " ( selon qu'il y ait eu ou non 20 000 agents des RG désignés pour le comptage.....). Elles manifestaient contre la réduction des postes de surveillants dans les écoles. Ce qui soulignait, dans cette "longue ma...


08/12/02 : Le verrou sur la passoire
Nous avons tous probablement une grand-mère de notre clientèle qui tombera de son lit un jour où nous ne serons point de garde... Un ami cruel me disait hier soir : "imagine une pub africaine..... Un enfant noir se meurt de typhoïde, et son collègue de chambre lui dit ceci : t'as pas ...


08/12/02 : Peanuts
La revue Prescrire est reçue par dix mille généralistes abonnés payants, et mille spécialistes. Il y a eu cette année 950 généralistes émérites ayant satisfait aux tests de lecture, et ..... 29 spécialistes. Le fameux strepto test, relu ce jour avec l'esprit scientifique et l'oeil ...


28/11/02 : Les serrements d'hypocondres
José, 82 ans, est mort le dimanche où nous "discutions" au sein de MGF, à Lyon, la solidarité avec les "médecins passés à 20 euros". C'était le premier dimanche où mon absence de la garde me ramenait un pseudo -remords à ne pas avoir été là, à ses derniers instants. Vieil insuffisant r...


28/11/02 : D'arrache-pied
Un peu d'histoire pour les "camionneurs de garde" . Le 29 novembre 2001 tombait le fort de qala-e -jangi, forteresse à quelques kilomètres de Mazar- e -Charif. 470 talibans avaient accepté le principe d'un armistice auprès du géneral Dostom, chef de guerre allié des américains. Sur les 470, 380 fure...


27/11/02 : C'est extra
Je me souviens, comme d' hier, d'un homme de haute stature, soumis à une grande cogitation intellectuelle interne, venant clore les entretiens du " renouveau de la médecine générale" à Chatel Guyon. Il semblait tellement pris par ses propres circonvolutions idéologiques que l'écoute de l'autre, affi...


27/11/02 : Maters dolosales ou pâles fions ?
Le Quotidien du Médecin m'a envoyé hier une relance, car je n'avais pas réglé mon abonnement payant de 90 euros ( !!!) . La pub du journal vantait le "seul quotidien" mis à la disposition du praticien, au contenu rédactionnel clair, riche et objectif..... On pourrait disserter longtemps sur l'indépe...


26/11/02 : Dégagez, dégagez !
C'est une vieille histoire, du temps où j'étais "abonné", par convenance à "Prescrire" ( le nom des labos sur mon agenda... ). Une jolie visiteuse parisienne, "licensed to kilt", vint voir Docteur "No" ( à la compromission) avec un air affolé. "Que se passe-t-il, gente dame ?" ...


24/11/02 : Miss Mort 2002
Elle a de belles dents enrichies en fluor, Miss Ecosse. Elle remonte dans l'autobus. Depuis 15 jours, elle et ses copines ont fait des photos folichonnes devant des lacs perdus. Là, l'organisation des "seins suggerés" sans frontières et la "Silverbird" nigérianne ont décidé d'arrêter le concours. <...


24/11/02 : La méprise des dépenses de santé
Ce que tout énarque est en droit de savoir avant de refuser le poste de ministre de la santé....... La médecine hospitalière emploie un million quatre vingt mille personnes dont 57 000 médecins salariés. L'offre actuelle est de 2 millions 253 000 lits. La médecine de ville comp...


23/11/02 : Tristes sires- hauts et tout nocturne
Voici quelques années, j'arrivais à suspecter les asthmes débutants, à demander simplement aux mamans si la toux était à prédominance nocturne. C'était un moyen simple, facile et utile de faire la part des choses entre les toux infectieuses et les toux allergiques. Ce matin même, j'utilisai...


23/11/02 : La mise en place des tranxènes-heures
C'est un peu comme au début quand on s'installe; on a envie de leur mettre des revues neuves dans le porte -journeaux. Et puis deux jours après, on voit que la revue neuve a disparu, ou que la "dame très bien" vous a arraché les deux pages "recettes", quitte à ce qu'à l'autre bout du journal, son ac...


22/11/02 : marries, je vous rends grasses
"Et puis docteur, je voulais vous dire que je voudrais maigrir". Le processus est alors lancé. Le docte docteur guide la future amincie vers sa balance importée du Japon. En quelques menues secondes, il va calculer la graisse inutile et les excès futiles. Et la sanction, inéluctable, va tombe...


21/11/02 : Le coût des fouilles
Au cours de la nuit du 12 novembre 2002, les sénateurs ( encore eux ) ont supprimé le principe de la redevance sur l'"archéologie préventive" . En deux mots, une loi toute fraiche de janvier 2001 prévoyait que les promoteurs de travaux aient à financer les fouilles préalables, loi permettant d'évit...


21/11/02 : La pilule du jour-même
Luttes tribales intenses dans ma salle d'attente de "médecin sans horaires". Des hordes entières débarquent à toute heure pour que je leur répare tout, et tout de suite. Ces vrais "réparopathes" inquiets nous amènent précipitamment leurs avatars, engendrés par mère nature, ou bien souvent soeur négl...


19/11/02 : La bévue du pratique chien...
Il y a très longtemps que son administration de "dentelle" ( euh, pardon , je voulais dire de tutelle ) l'a faite céder aux charmes des 35 heures. Or hier, elle n'a pas pu résister , en m'amenant son bébé : "alors docteur, le problème des gardes ça s'est arrangé ?". Elle a vraiment du ...


17/11/02 : Les coquins d'abord
J'étais externe à l'hopital de Montauban, et la contre- visite du lundi matin me fit retrouver un chirurgien digestif passablement fatigué. Il avait passé la nuit à réparer l'abdomen d'un brave agriculteur, célibataire, admis pour péritonite. La patient ayant plusieurs facteurs de risque, le chirurg...


16/11/02 : TRR et RTT
L'éminent journal "Le généraliste" s'interrogeait hier, au même titre que les experts, sur l'allongement progressif du temps de travail des généralistes restants. L' A T T G R ( allongement du temps de travail des généralistes restants ) ne s'explique pas encore par la pénurie des prétendant...


15/11/02 : Pourquoi, aujourd'hui ?
Il y a ceux qui veulent un rendez-vous tard après l'école, mais avant la fermeture de la pharmacie, puis ceux qui peuvent entre trois heures et trois heures quinze parce que c'est le moment où ils sont le plus libre, ceux qui veulent tôt le matin avant neuf heures mais pas après dix heures, et puis ...


10/11/02 : appelez une "flatulance" !
L'histoire est fraiche, elle est d'hier. Séminaire de formation continue. Sortie de plénière. 12H30. Les carabins se dirigent vers la table, non sans accomplir leurs nécessaires et impérieux devoirs d'émonctoires naturels. Ayant accompli les miens, et me lavant les mains, j'entends u...


07/11/02 : D'un rain-bobo-Warrior...
C'est la requête sincérement angoissée d'une présidente d'association de malades. Elle nous interpelle sur le cas d'une amie, active, qui ne va chez son généraliste que pour ses "bobos" et qui, là , patatra, s'est faite dépister HVC positive via un bilan gratuit de la sécsoc... Là, l'amie hés...


05/11/02 : les buvards et la nécessité
Les médecins des villes ont l'air plutôt excédés, les médecins des champs ont l'air plutôt épuisés, ceux des banlieues, comme moi, semblons éprouver, à la fois les deux.. Tout porte à croire qu'après avoir, comme en ce moment, des difficultés à être "remplacés", nous en aurons ensuite à t...


05/11/02 : L'effet de serf
Samedi à onze heures trente, alors que le samu de Toulouse me demandait si cela "m'interessait" de devenir leur poste avancé, pour trente mille habitants, une maman m'appela , pour son enfant qui toussait sans fièvre depuis dix jours. Je lui laissais, avec bienveillance, juger elle-même de l'...


04/11/02 : Les anti-beaufs- tics et abus
L' histoire est ancienne, et historique dans mon village. A l'époque, les deux médecins s'étaient réunis en lieu neutre pour aborder le vieux couplet des antibiothérapies. Ce devait être vers 1980. Consensus avant l'heure.... Ils s'étaient, semble-t-il, mis d'accord pour ne plus mettre sous a...


04/11/02 : Les lundicaments
Bonjour Denis. Toutes les statistiques montrent que le généraliste, le lundi, est l'homme le plus courtisé du monde. Alors que les pharmaciens, hommes sages s'il en est, profitent de leur lundi matin pour arranger leur officine, nous, nous bataillons de bon matin, à ne point trop mécontenter les "u...


04/11/02 : Hallow Greene
Grosse frayeur pour ma femme cette nuit. A la sortie d' "Urgences" d'hier, et du départ de Mark Greene vers d'autres studios célestes, elle a passé sa nuit à penser que notre fille avait la même tumeur au cerveau que le vice- chef du County hospital de Chicago.... Avant de nous quitter, notre...


04/11/02 : La même cassette
Xavier, toi qui va débuter tes 66 heures de semaine après tes quarante huit de garde, je te rappelle un souvenir de ma jeunesse. Je remplaçais un autre médecin pompier, et un soir je mangeais chez lui pour venir récolter mon chèque de remplaçant, de la semaine précédente. Le téléphone, passé ...


02/11/02 : à moroses transitoires
C'est pas grave les gars, juste un "Gap" à passer . Demain la société nous conviera à nouveau au "festin de pas bêtes". Les plus gourmands iront se gaver à la louche dans les maisons de garde de la modernité . D 'autres exerceront encore dans leur échope obscure , juste "pour le plaisir".


02/11/02 : Pourquoi m'hériter ça ?
OK, j'ai été sot. Tous les médecins de mon village se sont barrés pour trois jours. alors ce samedi matin, je suis resté , pour voir . Parce que je suis un peu maso, et que depuis un an j'ai déjà dormi toutes mes nuits, sauf celles où j'ai pensé, les yeux grand ouverts que tout mon système de...


02/11/02 : Human bomb
Une question d'éloquence . Les généralistes français ont conquis leurs titres de noblesse dans une France d'après guerre. Une grande idée que de solvabiliser les besoins. Une belle idée de mutualiser les fortunes vis à vis de l'infortune à être malade. La faculté délivrait des diplomes, les p...


02/11/02 : D'un piaf
Monsieur Mattei , vous vous plutes à nous dire que les pédiatres récoltent tant d'urine que leur triste disparition s' accomplit dans l'opprobre de leur bure mouillée. Aussi ce matin je suis d'urine chagrine, mais je piaffe de vous écrire ce mot. Ce samedi matin, comme beaucoup d'autr...


27/10/02 : Passer "râleur divers"
Notre conflit s'éternise. Nos agonies sectorielles nous divisent. La médecine, comme les autres pans de la société, est passée à l'heure d'hiver. Ce monde frileux, précautionneux ne nous donne plus l'envie de quitter notre lit. L'autre jour, un sénégalais rapportait que le naufrage de son p...


26/10/02 : le prix d'un "p'tit pas chiant"
Moi, généraliste, j'en ai plein, des marmots qui m'arrosent en consultation , des petits geysers en pleine éruption . Fastoche, un peu de papier éponge et la fonction " societale" est à peine amorcée. en plus, c 'est tout "baisers" à cet age là, que du bon à soigner. Après , il y a t...


21/10/02 : L'amérique ? elle est stable !
Deux zéros pointés à Urgences d'hier soir . Le docteur Chung aurait du demander du polyvidone iodé au lieu de la bétadine, et Carter du trimethoprime sulfametoxazole au lieu du Bactrim... à propos de Bactrim : la jeune interne veut en marquer à son patient... la cheftaine à canne ang...


20/10/02 : Plaidoyer contre l'abcès direct au spécialiste
Depuis des mois nous nous sommes trouvés des tas d'ennemis, de monsieur Kouchner à madame Guigou, via Hoerni et cette bonne vieille madame Domeigts de Bayonne, et ce brave monsieur Frémont ( comment va t-il , Jean Louis ?) . Mais nous avons la mémoire courte . Nous n'avons même pas pris des nouvell...


19/10/02 : Doctor man
Il (ne) faut (plus) sauver la médecine générale . Ni pleurer le lieutenant Keith Davenport . En septembre 2002, madame Catherine Davenport est venue à Oignies ( Pas de Calais) déposer une germe "amusée" sur la tombe de celui que l'on avait pris, pendant 62 ans, pour son martyr de mari. Keith Davenp...


19/10/02 : ( accord du ) bon bousage du soin
Raymonde avait mal au cou, alors elle partait d'ordinaire à AX LES THERMES. Tous les ans en cure. Raymonde l'année dernière a été enrhumée. Alors elle m'a demandé de partir à Luchon, et de lui marquer 2 "handicaps" sur son papier de cure. "Cou et nez" . RH ( rhumato) et VR ( voies respiratoi...


18/10/02 : L'honneteté sapée, toujours
Avant hier, un appel émanant, a priori, de l'exterieur . " Docteur, vous pouvez me prendre ?" -Qu'est-ce qui vous arrive ? " Je voudrais faire doser mon cholesterol et faire prendre ma tension"... -je vous donne un rendez-vous demain à 10H30" "mais je suis dans votre s...


17/10/02 : Conciergeologue
Entendu ce soir chez le fleuriste , dans la série : "en attendant de déclencher les frappes sur l'Irak, on n'a qu'à leur causer médecine", RTL . Docteur Planchon, organisateur congrès de psycho-oncologie, demain à Nice . Onque aux logues distingué . Avec la participation du PR Wirbourg ( ???...


16/10/02 : Burning man, Nevada
A la fin Août, dans le désert du Nevada, vingt mille âmes édifient pour dix jours une ville nouvelle appelée "Burning man", du nom de l'homme en bois qu'ils immoleront au dernier jour , année après année. Larry Harvey, l'initiateur de la fête, explique qu'il a fondé une société éphémère sur l...


11/10/02 : Réunion d' à quoi- qu'on sert aulogues
Réunion de formation médicale continue; voici quatre mois j'ai apprécié la rencontre d'avec les gens formatés de la FMC pour la "réanimation en cas d'urgence " puis plus tard pour "la ménopause". Cela fait des années qu'ils ont acquis la compétence incontestable pour nous parler de la reconquête ...


11/10/02 : Mon problème avec l'argent
Quand Jean Benoit, qui est un ami ( le véritable ami est celui qui ne garde pas rancune des retouches nécessaires que l'on apporte à la construction de notre estime vis à vis de lui...) dit que "j'ai un problème avec l'argent", je prends cela pour un véritable compliment. Un peu comme dire q...


29/09/02 : Notre carte Vitale
Le désengagement d'une puissance occupante, quel que soit le territoire qu'elle ait eu à occuper, gagne toujours à se faire progressivement, pour le respect des occupés comme la dignité de ceux qui partent. Un an après, nous avons fait un tour d'horizon complet des différentes perspectiv...


29/09/02 : Subuquinze
Au Zimbabwe , la densité médicale est d'un médecin pour cinquante mille habitants . Aucun service de garde médicale ambulatoire n'est décreté ni de nuit ni de dimanche . Le samedi après-midi, les cabinets médicaux sont fermés , même s'il n'y en a pas. Les grandes surfaces n'existent pas, autrement ...




Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 11 Page 12 Page 13

Haut de page

Accueil