Rechercher
Formation médicale continue
Divers

Evidence-blues médecine


Actuvision généraliste

Actualités - Revue de presse

Observations cliniques de la presse

Accueil

07/03/05 : Altière payance
Ses formes cliniques, son diagnostic et son traitement. Il y a ceux qui ont la CMU, et qui ne viennent pas à leur rendez-vous. Il y en a beaucoup. Les jours où l'on ressent ça comme une généralité, on doit alors se reposer un peu, car l'ostracisme est la fracture de fatigue de la tolérance. ...


06/03/05 : La complainte Brutebeuf
"Les bénéfices augmentent mais les parts de marché stagnent". C'est la complainte Rutebeuf des actionnaires, et c' est aussi devenue celle de chacun de nous. Il ne suffit plus de gagner davantage, il faut aussi écraser l'autre. Comme si la chose la plus insupportable était d'imaginer le partage ...


01/03/05 : Tysabri et nous
La FDA vient de suspendre l'autorisation d'usage du Tysabri. Le premier médicament "innovant" de la sclérose en plaques depuis dix ans. Les deux laboratoires fabricants viennent de perdre 18 "billions" de dollars en bourse, depuis lundi matin. Les quatre cent mille malades américains de la...


27/02/05 : Mortel rang donné
Le Point du 9 janvier 2005 comporte un guide détachable, intitulé "bien se soigner par automédication". Ce qu'il y a de remarquable dans ce guide de 15 pages, c'est que le mot généraliste n'est jamais mentionné. Pas une seule fois. Il est uniquement fait mention d'"aller consulter" quand les ch...


20/02/05 : De la sève héritée...
Il y a deux erreurs qui président à nos débats : prendre nos partenaires pour plus idiots qu'ils ne sont, et prendre nos partenaires pour plus intelligents qu'ils ne sont. La grippe actuellement pandémique nous montre bien que nos patients ont gardé en tête une idée- force: "prise à temps, l...


20/02/05 : Le goût du risque
Cela a le goût du risque, les apparences du risque, et la frayeur du risque. Et tout cela se rabâche comme un risque rayé. En relisant un résumé concernant l'immense bénéfice à prescrire une statine chez les diabétiques de plus de 55 ans, je suis tombé sur cette coquille internautique :


19/02/05 : Nonne assistance à personne en danger
Il est midi. Je viens de finir une semaine exténuante. L'avant-dernier patient de ce samedi matin était un nouveau patient. Il m' a d'abord demandé si "je me déplaçais à domicile". Je me suis rappelé cette vieille bêtise que j' avais racontée à Christian. "Si vous demandez à un pompier s'il vien...


17/02/05 : Recommandation, conseil, pluridiscipline
Nous discutons souvent ici sur le PSA, et chacun des fiers à bras (et à doigtier) y va de sa conviction personnelle. Un article de la Revue du Prat Médecine Générale ( 7/02/2005) rappelle à point nommé la construction actuelle de la décision médicale. L'urologue, qui rédige l'ar...


14/02/05 : Traité de spédorganologie
Au début, il y eut ce projet de nous rendre tous spécialistes. Nous aurions tous été spécialistes mais pas des mêmes choses. Ensuite vint le temps de la calcification maligne des actes médicaux. Nous serions payés, non point pour ce que nous serions, mais pour ce que nous ferions. Enf...


13/02/05 : L'arrêt Atkins
C'est un pauvre bougre américain, qui a flingué un jeune blanc pour vingt dollars. Mais Atkins a eu une enfance difficile, ses parents l'ont battu, et son QI mesuré en bas de la chaise électrique a été établi à 70. Alors la court suprême a annulé son exécution. C'est l'"arrêt Atkins". Depuis, Atkins...


13/02/05 : C'est nul de crise psychologique
Micheline, soixante- sept ans. Je la prends en charge depuis vingt ans pour une « polyphysiologie » surnommée maladive. J'ai tout juste compris, au bout de tout ce temps, que le manque d'amour conjugal a engendré chez elle, comme chez beaucoup, un net besoin de supplémentation en calcium, ginko bilo...


08/02/05 : Rendre l'âme au nez de la pièce
"Et moi je ne reçois pas les clients des autres médecins, je ne suis pas un dépanneur" "Et moi je leur dis que je n'ai plus de place aujourd'hui" "Et mes plages de rendez-vous ne sont point extensibles" Telles sont nos angoisses bien compréhensibles, de fils ingrats, d...


04/02/05 : Le monde, en secteur 2
Voilà, ce sont des médecins hindous. Ils ont fait leurs études dans les "best universities" d' Angleterre, et des USA. Et ils retournent au pays. Et on leur propose des ponts d'or pour travailler dans les "hopitaux pour occidentaux" de Bombay, ou d'ailleurs. A Bombay, on prévoit quatr...


01/02/05 : Les aiguilleurs du fiel
Ce matin un précieux ami m'a fait réaliser combien nos malades voyageaient désormais. L'arrivée à bon port, la co-responsabilité morale de la prise en charge passant en second plan , tant les trouilles médico-légales n'ont d'égal que l'envie de se défausser sur autrui. Et cet ami m'a ...


01/02/05 : Si C = C, et que CS= CS, que C = CS....
Dire C = CS revient à dire "picasso = goya" ou , "Jung= Freud". Le contenu de la consultation du MG n'est pas plus définissable que celui de la consultation du" spécialiste- spécialiste" . Un spécialiste généraliste est un spécialiste à 20 euros pour gens pressés d'être rassurés. A 40 euros, on a un...


31/01/05 : En voiture, l'aumone
Il caracole dans une petite auto minable, et sa passagère lui demande quand il va récupérer son véhicule, immobilisé par une réparation. Et elle lui précise qu'avec la "mutuelle du manche", il aurait eu droit à une voiture de prêt, "de la même catégorie" que sa bagnole sur le pont.


30/01/05 : La fonction gagner-perdre
Près de l'université de Washington, existe le "love lab" de John Gottham. Ce psychologue a reçu plus de trois mille couples en vingt ans. Par une vidéo de soixante minutes, il arrive à définir, à 95% de spécificité, quel couple fonctionnera encore au bout de quinze ans. Quand on écout...


24/01/05 : Une version originale soutirée
Il y a eu une grande manif généraliste à Paris le 22. Certains scandaient : "médecine de riche, médecine de pauvre" nonnnnnnnnnnnnn. Il y avait six militants d' Act Up, quatre de Sud PTT. Et nous. On était beaux comme du Ken Loach. Des desesperés fatigués, des profs de médecine généra...


11/01/05 : La facture médicale
Des journaux de plus en plus beaux, sur du papier de plus en plus glacé. Dedans, photographiés devant le clocher de leurs bourgades, des généralistes heureux, inscrits dans un réseau. Et au dessus, à gauche, et en costume hospitalier, le professeur Untel, qui revient de...


07/01/05 : Une journée agréable presque partout
"Le pédiatre est le généraliste de l'enfant Le cardiologue est le généraliste du coeur La gynécologue est la généraliste du vagin Le diabétologue est le généraliste du sucre Le rhumatologue est le généraliste des coxibs Le néphrologue est le généraliste des d...


05/01/05 : L'accort accord
Il y a des tas de gens qui veulent sauver l'assurance-maladie. Il y a les responsables eux-mêmes de l' Assurance-maladie qui devraient être interessés. Et curieusement on ne les entend nulle part. Il y a les médecins spécialistes. Il y a les généralistes et les politiques. Ceux qu'on entend le plus ...


05/01/05 : L'oreille interne des éléphants
Il semble qu'en Asie, tandis que les touristes filmaient la vague qui allait leur arriver en pleine gueule, les éléphants pleuraient depuis un moment. Il est aussi dit que les ondes perçues par les chauve-souris ont permis à ces dernières de s'éloigner du cyclone. Je crois que le conf...


03/01/05 : Tolérance z'héros
Nous luttons contre la suprématie des consortiums pharmaceutiques et leur collusion avec les politiques. Parce que nous sommes des types et des femmes "bien". Nous constatons que la pauvreté des discours de nos élus coincide avec l'apathie de leurs électeurs, électeurs avec qui nous avon...


01/01/05 : Un bon jour de lent
Le "vioxx injury center" a désormais une adresse internet. Le site, en relation avec des avocats d'affaires, va collecter les impressions des patients qui auront eu affaire au celecoxib, durant ses années d'épandage massif sur les maquis articulaires, et de collecte intensive, dans le ventre ...


01/12/04 : Tronqué des brumes
Dès lors que le métier d'homme de terrain est de relayer les grands thèmes porteurs de la civilisation médiatico-philanthropique, je ne vois pas comment nous pourrions, à effectifs réduits et même à conviction très forte, lutter contre les déferlantes en tous genres. Pfizer , comme Carrefour ...


12/10/04 : Je vis dans un monde de ratp
Mon terminal de carte vitale est relié, nuit après nuit, à sa base parisienne. J'ai parfois, le matin, des petits messages m' indiquant que "la FPE du K5 divisée par le Kbis de Pythagore est désormais assimilé au K32 du CIPP". Ce sont des petits messages de convivialité codée qui, associé...


07/10/04 : Lettre à une geole-icone
"madame, chère consoeur" . Lorsque je vous ai appelé l'autre jour pour vous parler de mon anaplasique à petites cellules, et du sort que vous lui réserveriez à sa sortie de votre service, vous m'avez rassuré. Vous m'avez dit qu'il n'était pas du "genre de la maison" de renvoyer...


06/10/04 : Prendre désert important
Hier il était écrit dans le Monde que les nouveaux enseignants avaient, par rapport aux anciens, des aspirations nouvelles, de tranquillité, de désir de pactiser avec leurs élèves, pour que le parcours des deux parties soit le moins chaotique possible. On avait l'impression d'y...


20/09/04 : L'héritage de nos ans chiens
"D'habitude on pouvait vous avoir à une heure du matin". Elle m'a envoyé ça à la figure, alors que son mari agonise d'un cancer du poumon, que son médecin du lieu de vacances est passé royalement à coté ( ça arrive ), que le "spé qui a dédouané tout problème digestif" les a laissés


13/09/04 : La consultation libre ?
Cela m'a toujours épaté qu'on qualifie de "libre", la consultation ou s'entassent de façon indifférenciée toutes les misères du monde, les plus longues et les moins courtes. Appeler "consultation libre" celle qui fait que l'on attend stoïquement son tour, du coté du malade, et que l'on...


11/09/04 : Le C dérembour C
nouvelle parue ce soir dans le Figaro. une rumeur alarmante circulait ce soir dans les couloirs de Bercy. Afin de lutter contre les effets néfastes de la lenteur de mise en place du "un euro de franchise" ( ou "EDF" ) sur le redressement des comptes de l'assurance-mala...


09/09/04 : Nuit profonde
Il a fait sa n-ième déclaration de leader syndical dépassé par sa base. Il avait déclaré, il y a trois ans, et sous l'égide du président de l'Ordre des beaux vidés, que le bourrin méritait cinquante euros de paille à tirer la charrue vingt quatre heures durant, puis il se ravisa , et indiqua que seu...


04/09/04 : Vingt secondes
Ce n'est pas le titre du prochain navet de Bruce Willis, c'est l' effet d'annonce de beaucoup de séminaires de formation à l'écoute, que de dire que le médecin interrompt son malade au bout de vingt secondes d'énonciation de ses maux. Mr X, cinquante trois ans, est venu me...


04/09/04 : Tomber dans l' ardèche
ils adorent ça" les ardéchois, le DMP. Il y a même un généraliste pour dire que "cela est un réel progrès médical..." Il y a quelques années l'entartement des pseudo-élites, de Bernard Henry Levy à d'autres grands penseurs, avait probablement représenté la dernière revanche de...


03/09/04 : D'un Charcot
Il était mon collègue de rugby au lycée, fonceur mais pas finisseur. Il était mon ami à la Fac. Bucheur, mais pas transcendant. Comme il était inquiet de nature, il avait passé son été d'après-bac à faire des équations et à disséquer des planches anatomiques. Just pour prendre...


02/09/04 : Un pour un !
J'ai presque envie de lui courir après jusqu'à la fin de mes jours, juste pour le remercier de ce que j'ai à vous dire. Il était vingt deux heures, je revenais d'une indélebile virée sans importance quand l'envie de mon réservoir d'essence de faire le plein s'est faite irrépressible . A l'...


30/08/04 : Je fais avec ce que j'ai
ça me disait quelque chose, ce " j'ai fait avec ce que j'ai". Un air de "déjà entendu". Et puis j'ai trouvé, enfin. C'est, désormais, le cri du coeur des mamans qui attendent le matin, "quand le médecin ne répond plus la nuit", ou de celles qui attendent le lundi matin, quand le diman...


19/08/04 : Au global, des vampires
Dans les premières temps nous fumes concurrencés, ne serait-ce qu'intellectuellement, par les spécialistes. Ils s'installaient à deux pas de chez nous, en ne disant point aux gens qu'ils savaient "mieux", c'eut été anticonfraternel, mais qu'ils savaient "plus", c'était bien nat...


14/08/04 : Faire ailleurs un max
Ils rêvent de médecine de liberté. Ils braillent au libéralisme, mais ils braillent "à l'aveugle". Ils oublient les expériences malheureuses de la libéralité médicale à Sao Paulo ou à Los Angeles, là où il est plus facile de se faire siliconer en abondance que fibrinolyser en urgence...


12/08/04 : Ma gynéco est pleine
C'est une nouvelle abrupte qui est tombée sur les télés script - coeurs. " La gynéco est pleine". C'est la nouvelle que m'a lancée Germaine, en tous cas. Je n'avais plus entendu l'expression depuis les temps reculés des films de Pagnol ou Becker. Quand la jument allait met...


11/08/04 : C'était tout de même autre chose...
D'abord, une jolie voix au téléphone me faisant préciser si "c'était la première fois", ou si je connaissais Sonia, ou Sabrina. Ensuite une ponctualité absolue, un habit noir et des épaulettes de plomb, puis l'on me laissa opter, si je voulais couper court, ou me laisser ...


11/08/04 : être pris pour dès qu'on....
Toute cette affaire de "sacerdoce bien fini", serait-ce l'indice d'une révolution des "oeillières" ou bien un slogan pour rêve d'exemption ? Je crois que le meilleur exercice pour l'été au travail est de revisiter ses archives, et d'en extraire les dossiers non pas de...


09/08/04 : Notre billot -diversité
Un numéro spécial du Figaro a été consacré à la création du cancéropôle toulousain. Une véritable "course contre la montre" serait organisée, pour que les trésors que recèle la forêt amazonienne puissent permettre de lutter efficacement contre ce fléau que nous gouvernants ont décidé d...


05/08/04 : Quant à sauver dévie ...
Retour sur le sit-in de Wembley. Les chirurgiens français ont cinquante et un ans de moyenne. Deux ans de plus que la moyenne des généralistes. C'est la chaleur des blocs opératoires qui les vieillit, probablement, prématurément. Prenez un homme dans la force de l'âge, dem...


31/07/04 : Lettre à un ami
Bonjour François; il semble que nous ayons , comme les trains d'infirmerie militaire, un temps de retard sur les convois de notre société. Nous y mettons la banderole du triomphe souvent là où il faudrait arborer le drapeau blanc, et vice-versa. La France va peut-être pro...


27/07/04 : Les gens du soir
On les adresse en clinique après avoir joint le médecin responsable, qui nous dit les y attendre cinq heures après, "le temps de libérer la chambre". On fait un beau courrier, circonstancié. Et le malade ressort cinq jours après, généralement vers dix sept heures, le temps qu...


26/07/04 : La vache, et les prisonniers
Le meilleur moyen, qu' avait trouvé Fernandel soumis au STO, pour traverser la France occupée, fut de le faire en compagnie d'une vache, bien visible, bien repérable à coté de sa vareuse tatouée. Il n'est pas sur que l'initiative généraliste de demander "notre liberté" en trimballant ...


22/07/04 : Les yeux de Loïs
C'est un petit poupon de, désormais, deux ans. Voici dix-huit mois, sa mère m'a demandé de le voir une après-midi où son pédiatre était absent. J'ai fait la gueule, avec le dépit démesuré qu'induit la trève des mesureurs, mais je l'ai pris tout de suite. Loï...


21/07/04 : S'paye d'heures man
Il y a le gros méchant tentaculaire qui a huit bras de concupiscence et une puce rétrobulbaire sensée le protéger des tentations d' omnipotence . Genre Serge Lama, mais il ne crache que du venin mégalomaniaque. Il y a Tobby MacGuire, qui se prend quelques gamelles mémorables ...


19/07/04 : Se payer sur la bête
En franchissant la douane britannique à Gatwick airport, de charmantes hôtesses vous demandent de vous présenter face à elles. L'administration britannique, fait l'annonce suivante, au dessus de leurs têtes " ce personnel ne saurait subir aucun outrage dans l'exercice de ses fonction...


29/06/04 : De la poudre aux vieux
A l'heure où les sous-préfectures se mobilisent "comme des folles" pour assurer la brumisation nécessaire à la carrière volatile des ministres de la santé, il serait peut-être de bonne pratique médicale de reconnaitre que nous avons déserté des territoires sanitaires anciennement sacré...


23/06/04 : La sélection par les Schrek
Ma dure, dure vie de généraliste m'a permis entre midi et deux d'aller voir Schrek 2 avec mes deux filles. Le libéralisme a ceci de bon qu'il permet d'aller au cinéma durant les heures de bourreaux. Les bourreaux viennent chez nous après. Juste pour oublier ces vilaines histoir...


23/06/04 : La guérision
A Bogota, ville de 7 millions d'âmes, le maire a décidé de ne plus augmenter les gendarmes. Parce que les habitants se tuaient, et que lorsque le feu passait au vert et que la voiture en second commençait à s'impatienter, les coups de feu partaient. Il a décidé de recrute...


22/06/04 : Faire la moue après soixante ans
Elle se plaint d'une colite ancestrale, qui n'est en fait qu'une constipation récurrente qui s'exprime par des débacles urgentissimes. Elle pèse 70 kilos pour un mètre cinquante cinq. "Docteur, comment ça se fait qu' à cette heure-ci j'ai le ventre ballonné, quand je...


21/06/04 : Docadence
Nos messages internautiques sont lus par beaucoup de non- médecins. C 'est donc à eux que je pense en particulier. Dans les circonstances de la vie quotidienne, nous avons besoin de pain, d'amour et de justice . Si notre boulanger passait sa vie à dire que le pain est top ...


19/06/04 : Un cholesterol -croissant
Un astrocytome cérebral de haut grade de malignité. Une surcharge en cholesterol monstrueuse dont je ne me préoccupais plus ( la chimio, les rayons, les corticoides, cela me paraissait assez ). Un désordre biologique, désormais accessoire pour leur médecin, agravé probablement ...


16/06/04 : Les accords de masse trichent
Faut-il créer plus de généralistes, ou faut-il créer de meilleurs généralistes ? Qu'est-ce qu'un meilleur généraliste ? Un humaniste- altruiste à l'esprit curieux de tout et au sens critique avisé, qui va passer autant d'heures à savoir ce qu'il faut prescrire qu'à carrèment êt...


12/06/04 : Soixante- douze au quinze
Il a soixante douze ans, et comme la médecine d'avant le burn out "les" rendait inusables, il a rempilé à la régulation libérale. Alors il m'a "coaché" l'autre nuit. Mon " dérange- gardien" c'était lui. J'étais fatigué, mon "Pelloux interne", mon syndicat perso me filait pas de repos de sécurité...


10/06/04 : Cons sottement éclairés
En 1993, le casse couillologue fonsorbais écrivait ceci à la Revue du Prat : "que reste t'il des contre indications du traitement hormonal de la ménopause.... On s'explique mal dans les états majors parisiens pourquoi si peu de ménopauses sont traitées . Et si les non-prescripteurs n'é...


09/06/04 : Cautères d' Afrique ( I )
Lorsque les médecins généralistes français rencontrent d'autres médecins généralistes français, ils échangent leurs richessent apparentes et confrontent, à leur insu, leurs pauvretés mutuelles. Lorsqu'un généraliste français rencontre la médecine africaine, il en va tout autrement. Cet après...


02/06/04 : La photo du monsieur...
Le passage des hospitaliers aux trente cinq heures a eu une conséquence directe dont nous n'avons pas eu le courage de parler. Notre propre, et nécessaire, passage au programme "nuits calmes" et "dimanches tranquilles" également. Nos patients passent entre de plus en plus de mains....


31/05/04 : Risques bruts, monde de brutes
"cher confrère, votre patient a été confié à la semaine hospitalière de suivi du diabétique défini comme supérieur à 1,26; il sera attendu porte 12 à 14H30, et son hémoglobine glyquée sera reportée sur sa fiche de liaison classifiée isonorme 2005. Son LDL sera, comme ...


27/05/04 : La bulle et le patch
C 'est une transfuge du plus gros cabinet pédiatrique de la région. Elle a garé son monospace devant le cabinet. Grosse prise envers la concurrence. Il lui faut, pour Pierre-André, sept mois, les rendez-vous les mercredis avant quatre heures, et pas trop près de trois, parce que ...


25/05/04 : Un cancer, à l'autre pôle
Il est devenu mon patient voici peu. Sa maladie s'est déclarée juste après. Il y a eu le coup de fil de mon confrère endoscopiste, celui que je n'ai qu'en cas de catastrophe annoncée. Car nous faisons faire beaucoup d'examens complémentaires pour rien, et parfois, quand on ne s'y attend pas, le ...


15/05/04 : L'aire de l'amour
Il a ressenti les premiers signes voici cinq ans. Le diagnostic a été brutal : "syndrome démentiel avec atrophie frontale". Les neurologues se sont un peu disputés sur l'étiologie et la nosologie.


10/05/04 : Vas dire en smart
Une lecture appuyée de la revue du Généraliste ce matin indique que le médecin de famille doit davantage s'impliquer dans : la prise en charge en amont le dépistage précoce de l' Alzheimer la prise en charge de l'obésité le meilleur suivi du diabétique


05/05/04 : Le vent en coulpe
Vu l'autre soir une femme médecin belge réinvestir un village breton déserté. En quelques mois, elle semblait avoir pris dix ans d'âge tandis que les mémées du village retrouvaient leur sourire en même tant qu'un pavillon de compassion. Entendu hier au poste que le film q...


30/04/04 : Loco ralenti
Je viens d' enlever trois agrafes impeccablement posées à un jeune footballeur de ma clientèle. Il a dû trouver un dimanche au bord d'un stade un sagouin de notre espèce qui accepte encor de participer aux "fous du stade". Sa question a été : "je sais pas s'il aurait pas dû me fair...


30/04/04 : Bio père
Hier, la caméra de France 2 a suivi dans la rue le "père biologique" de jonathan. Et le sous- titre du reportage mentionnait : Mr X, "père biologique de Jonathan". Et la journaliste reprit à deux fois : "bonjour, père biologique de Jonathan". Le label "bio" est donc repris à tou...


29/04/04 : Capitaine DOWD
L'opération Tiger causa 619 victimes et disparus. Deux mois avant le débarquement de juin 44, plusieurs portes -tanks de l'armée américaine furent envoyés par le fond, du fait de l'inconséquence de l'état major de Dwight Eisenhower. Le fiasco était énorme. Médiatiquement indéfendable...




Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Page 11 Page 12 Page 13

Haut de page

Accueil