Rechercher
Formation médicale continue
Divers

Evidence-blues médecine


Actuvision généraliste

Actualités - Revue de presse

Observations cliniques de la presse

Accueil

28/02/06 : La vie est belle, n'est-ce pas ?
Georges Bailey est un honnête petit banquier sévissant à Bedford Falls, USA. C'est James Stewart qui l'incarne. Il aide les pauvres de sa ville à acquérir droit à propriété, et en cela contrecarre énormément les plans de Henry Potter, le potentat monstrueux qui saigne aux 4 veine ses locatai...


16/01/06 : L'avez vous essayé ?
Une patiente a bien du mal à se sevrer des hypnotiques. Epileptique jusqu'aux dents, elle m'oppose l'idée que, selon son neurologue, insomnie égale crise, donc somnifères égalent pas de crise. Elle est nouvelle patiente, et j'ai concédé par deux fois une visite à domicile. Ce soir, à l'occas...


11/01/06 : La co-errance dans tout ça
"Vous prenez pas l'adresse ?" m'a demandé la samusette, qui m'a transmis l'appel de 20H45. "ben non, parce que je vais les faire venir". Et ils sont venus. Ce sont des gens de mon village avec qui je m'étais disputé voici quinze ans. Cela me revient. Il me devaient deux visites, et surtout p...


08/01/06 : L'adresse du dermato
L'autre jour un leader conféderé a proposé un plan "marshall" pour la dermatologie sinistrée. Il a déploré que dans 6% des cas, des patients, réclamant à leur médecin- traitant le "bon pour le dermato", se voyaient traités par celui-ci. Et il a proposé qu'une prime spéciale de la sécu soit allouée a...


07/01/06 : Et s'il ne reste que la bonté...
C'est mon premier professeur de faculté de médecine qui m'a écrit hier. Il est tombé sur un texte que j'avais rédigé sur "le cri du cochon en gare de Chicago". L'innovation éblouissante en tant que panacée des maux humains. Cet homme, bientôt nonagénaire, me rappelle au devoir de bonté des savants. ...


06/01/06 : On ne brette qu'aux riches
Il n'est point de respect sans liberté de s'interroger. . Les assureurs sont-ils des animaux à abattre parce qu'ils se protègent contre les aléas des vies de ceux à qui ils prêtent ? Les rassureurs que nous sommes sont-ils des gens si parfaits, si merveilleusement convenables qu'il faille cl...


19/12/05 : D'un nain capable
Plus que quinze jours pour vous choisir un médecin-traitant". La nouvelle est claironnée sur toutes les radios. "Si vous allez voir un spécialiste sans passer par lui, il vous en coûtera au moins neuf euros". Curieuse et définitive abolition du rêve de reconnaissance de spécialité pou...


16/12/05 : Ou l'un, ou l'autre
"ça devient compliqué de trouver un docteur". Ce matin, premier reproche pour avoir dû refuser une visite à domicile. L'enfant a huit ans, le père est au travail et est allé chercher sa propre mère, en pré-retraite, pour garder l'enfant. Je lui propose l'accès au cabinet, et lui suggère de v...


10/12/05 : Blue tousse
Equipée ce matin en maison de retraite. Ma secrétaire n'étant pas arrivée, je pars bardé de mon oreillette "Blue Tooth", ultime merveille technologique qui me permet de ne pas écraser les derniers piétons de ma rue, non sans avoir détourné la ligne du cabinet sur mon portable de troisième générati...


09/12/05 : "le docteur fait les enfants"
"Je n'imaginais pas que vous faisiez aussi les enfants". Pendant que la fédération des féniatres de France s'insurge ( en 2007, quelle horreur, les généralistes auraient les mêmes honoraires que les pédiatres... ), un père de famille m'a, hier, posé la question. Je me suis fait un plaisir...


08/12/05 : Je, vous, samu, Marie
Elle a appelé le 15 un dimanche où j'étais pas là. Une occlusion de l'interventriculaire antérieure. Inaugurale. Elle a bippé sur sa télé alarme. Elle a "bénéficié" d'un stent actif. Et puis d' un bloc auriculo ventriculaire sous béta bloquant. Après avoir failli la sauver, ils ont f...


04/12/05 : Amène power
La garde régulée est un filtre bien perméable. Ou bien variable. Certes il la faut, mais il arrive qu'il faille réguler là où la chose ne l'a point été comme il faut. "Je vous envoie sur un patient qui a fait un AVC il y a huit jours, et qui est couvert de plaques après avoir commencé le Pla...


29/10/05 : Les honoraires du garagiste
Je désirais répondre à Franck sur notre compensation au niveau des pièces, ou de la main d'oeuvre. Je crois que c'est une grossière erreur que nous commettons de vouloir être appelés "spécialistes", ou de nous comparer à eux. Symétrique à celle que commettent les vrais spécialistes à se croire des g...


28/09/05 : La case de l'oncle Tom
Merci Hélène, de rappeler ce matin que certains patients, et même les chiens, se trouvent mieux sous chondroitine sulfate, comme d'autres se prémunissent de la grippe en avalant tous les ans, et aussitôt, le coccinum au kilo. Gérard ne méritait pas de s'en prendre plein la gueule en prophéti...


27/09/05 : Dys - paraître
vous citer une phrase, retrouvée bêtement sur un mur de restaurant cambodgien, phrase rapportée à une divinité ancienne : "Il souffrait des maladies de ses sujets plus que des siennes, car c'est la douleur du peuple qui fait la douleur des rois et non leur propre douleur". La désaffec...


21/09/05 : Naguère du golf
Elle affiche une forme rutilante. Elle est le pur bijou de la société occidentale post-moderne, fille du baby boom, chantre du mamy boom. Surbookée, mammographie en juin, densité osseuse en juillet, profil cholestérolémique normal en août, hémocult sympa en septembre. Elle n'a pas osé me demander le...


18/09/05 : Bribes, et châtiment
Vous êtes pompiste à l'entrée d'un village, et vous entendez un grand boucan assourdissant, précédé d'un ballet "à la Spielberg" de véhicules balisés. De moins en moins d'usagers viennent vous voir pour davantage qu'un remplissage modeste, et inconstant, de quelques litres de dépannage jusqu'à la "g...


03/09/05 : Leaders, dealers, et dilettantes
Sans entrer dans une querelle de personnes, et sans "plonker" qui que ce soit, il est question de la meilleure méthode à employer pour court-circuiter, ou endiguer, les méfaits de "l'intoxication des masses soignables" à grand renfort d'études scientifiques bidonnées, trafiquées statistiquement et b...


25/08/05 : L'embarras du soi
Comment arrive -t'on, encore, à accomplir un métier où chacun s'accorde à dire qu'il faut ,à la fois, ne rien laisser "passer", et où tout le monde exige désormais que "tout" passe par nous ? Il fallait bien s'appeler « Philippe quelque chose » pour pondre cette incontournabilité de façade ...


13/08/05 : La marche de l'empereur
Les chefs de guerre de l?industrie du médicament emploient le mot « blockbuster » pour vanter leurs produits dits « innovants ». C?est un mot issu tout droit d? Hollywood. Un blockbuster est un film qui déboule sur un marché serein, et vide les salles où se projètent les autres films de leurs specta...


10/08/05 : Sainte merde d'exil
Il est venu d'un pays lointain. Sa femme n' a pas résisté à la négligence répétée de ses biceps de refondateur exilé. Et puis on vient de lui voler les outils dans son camion. Il m'a demandé des cachets pour la nuit. Et puis, comme il me trouvait à l'écoute, il m'en a demandé pour le jour, aussi.


06/08/05 : My métier is rich
Il est bien dommage que l'étude sur le revenu des généralistes d' Europe, parue dans le GENERALISTE, l'ait été en plein mois de juillet ( "My doctor is rich", le généraliste du 7 juillet 2005 C'est, en effet, l'époque où la plupart d'entre nous ne lisent plus que les trois dernières pages...


03/08/05 : La mortalité sous Rostopchine
Il est hautement probable que Jeanne Calmant a bercé son enfance de la saine lecture des "malheurs de Sophie". Mais il est difficile de conclure que nos enfants qui vont toutes devenir centenaires en regardant Smallville doivent leur seul salut à M6. Consommer des fruits et des légume...


01/08/05 : Médecins-concierges !
Il n'y a rien de péjoratif là-dessous. C'est une pratique qui s'instaure parmi les généralistes et les pédiatres américains. Et, même s'ils ne sont pour l'instant que 250, le nombre va devenir croissant alors que la bureaucratie et les économies de gestion sont au coeur des discours du sénat américa...


17/07/05 : Le consensus de Meadows
Roy Meadows a été le premier président du "collège royal de pédiatrie et de la santé de l'enfant". Il a surtout été à l'origine du concept de " Munchausen syndrom by proxy". Il a pris sa retraite, sauf comme expert auprès des tribunaux, en 1998. Le syndrome de Munchausen, c'est lui. Le...


17/07/05 : Auto satisfaction
C'est une histoire juste pour ceux qui font encore des gardes. Le 14 juillet, le régulateur du centre 15 m' a indiqué que " Charlène" 11 ans, avait une hyperthermie, "mais que la famille était prête à se déplacer"..... Il était quatorze heures, douze heures au soleil. Je me suis souvenu de c...


16/07/05 : Drone de drame
L'article est paru dans l' Herald Tribune. Il relate le périple de Donald Mac Neil Jr, 51 ans, "à l'intérieur de ses propres artères". Donald a son cholestérol qui est entre 3 grammes et 3 grammes 80 depuis une bonne vingtaine d'années. Son père et sa mère sont morts d'un cancer du poumon, et deux d...


15/07/05 : Une raison de retraite
Vingt trois heures trente. "Vous devez vous rendre à la maison de retraite pour une perfusion arrachée". Régule à tort ne connaît pas les lieux. Il y a trois maisons de retraite. Je fais bien de lui demander laquelle. Parce que des vieux qui ont soif, il y en dans les trois. L'aide soignante m'a...


13/07/05 : Un coheban de retour en Sagagnistan
Ce soir je suis heureux comme un fou de Dieu. J'ai mis la main sur la nomenclature des actes médicaux. Ou plutôt non, je viens de faire "main mise" sur la nomenclature. Je viens de faire trois points de suture pour 72 euros et 33 centimes. Tant mieux, il fait chaud, et je me dois de finir de pay...


13/07/05 : Par dessus l'épaule
Dr Léonard Saltz , New York. Ce type est cancérologue américain. Contrairement à 80% des autres cancérologues américains, qui continuent à penser « qu'un jour de vie gagnée vaut bien une chimio », lui se demande pourquoi les nouvelles chimiothérapies coûtent si cher. Le prix de tout ça, le coût du f...


09/07/05 : Pour un différent ciel
Ils ont tout fait pour ça. Ils ont fait deux ou trois années d'études théoriques en plus, bavé quelques ronds de chapeau supplémentaires, un peu pour la curiosité spécifique d'un domaine de prédilection, et beaucoup pour le confort des esclaves affranchis : plus de soldes, et moins de gardes. Les "p...


07/07/05 : Le massage et l'exérèse
Sur la partie gauche de l'écran, on voit l' hallucinante descente d'un brancard d'une ambulance londonienne. Deux types calent les roues, et juste derrière, on voit un infirmier qui a l'air de gonfler un matelas, non, déjà, c'est juste "qu'on espère", que ce soit ça. En fait il masse, il fait un mas...


07/07/05 : La descente osant faire
Dialogue entre une prédicatrice des caisses et un fidèle de MG-ovah . A propos de la télétransmission. "Mon frère, êtes-vous passé à la 1.40 ?" "ma soeur, je suis à deux ans de la retraite, et je resterai sur mon 1.31". Révelation d'un golden boy de MG- croule sous les charges, dix minutes avant de ...


03/07/05 : Sacoche en l'air !
Ils m'ont téléphoné cet après-midi depuis le samu local. Mon collègue qui devait faire sa garde huit heures -zéro heures a complètement oublié de la faire. Vendredi soir, c'est un autre confrère qui a oublié aussi. Nous avons, pour la plupart, fait plus de gardes de nuits dans notre ...


03/07/05 : Le sous off de famille
Hier au soir un leader syndical a écrit que "désormais le généraliste serait le personnage incontournable de la profession médicale". Il a raison. Nous allons tous lui tomber sur le dos à dire qu'il se fourvoie et qu'il ne sert à rien d'avoir trois paires de lunettes pour le prix de deux si aucune n...


01/07/05 : Saints diktats
Il existe en France un syndicat bi catégoriel, qui se dénomme C S M F . Si chacun peut trouver à ce sigle une signification, la plus actuelle pourrait en être "chacun sa mauvaise foi" . Ce syndicat a oeuvré à concilier l'inconciliable : rendre la dignité aux uns en réinstaurant la primauté des autre...


01/07/05 : Un génériqué à la loupe
Un courrier des lecteurs d'hier. Il est médecin et s'inquiète que l'on veuille réglementer le quota de visiteurs médicaux "dans ce pays déjà bien trop réglementé" Lui, ce qu'il regrette, c'est que les fabricants de génériques ne viennent pas aussi remplir de bonheur les salles d'atten...


24/06/05 : Le monde de Cruella
Résumé de l'action : Pongo, le beau chien de regent's park veut épouser Perdita. La méchante Cruella veut se faire des manteaux de fourrure avec les petits dalmatiens. Les cuisiniers italiens sont de gros moustachus partiellement sympathiques. Mais heureusement dans la nuit profonde, les mes...


16/06/05 : Guantanamo ou la Samaritaine ?
C'est en même temps que la base cubaine de "haute sécurité" accumule les effets secondaires et se refuse obstinément à la fermeture, et que les employés et le patron de la Samaritaine vont se tourner les pouces sous une armature qui ne saurait endurer le feu. Les médecins généralistes se son...


10/06/05 : Non, la médecine n'est pas de merde
Deux copains m'ont écrit. L'un de Belgique. A soixante ans il va prendre sa retraite. Il m'indique tout guilleret qu'un de ses patients lui a déclaré ceci : " docteur , vous n' avez pas été pour rien dans ma santé, et je vous remercie". L'autre est Ardennais. Il n'a pas encore tout avalé. La balkani...


10/06/05 : General maux torves
La firme G M ( General motors ), qui fabrique une voiture sur six dans le monde, va licencier 20 000 de ses blue collars. A cette occasion, sa direction a établi, à fin didactique, le "coût sanitaire par voiture". Autrement dit, combien il fallait payer de soins médicaux par voiture vendue. Les 15...


09/06/05 : Survivre d'amour
Lorsque l'on a son baccalauréat en poche, et que l'on accède à la faculté de médecine, il y a des moments qui vous marquent. Le premier salaud, dans l'amphi, qui vous indique de ne pas trop vous démener à réussir, car "lui" est triplant et ne veut point que vous lui preniez son tour, la première gro...


07/06/05 : Le compassé dans l'oeil
Ce type était simple soldat de l' armée française dans le désert d' Algérie. Entre 59 et 61 du "siècle d'avant la compassion", il regardait, avec de grandes jumelles, l'effet des rayons gamma sur les rares marguerites du désert. Son confrère d'irradiation était chef- testeur de radioactivité...


06/06/05 : Le mou-non à cinq rames
Les métaphores maritimes ont cédé depuis quelques temps leur tour à des métaphores caprines, ou bovines. Nous serions des veaux, des moutons ( plutôt noirs, malgré notre goût à reconduire aux frontières "plus noirs" que nous...) mais fort heureusement la France de la basse-cour a été entendue. ...


05/06/05 : Ordo-man
On a retrouvé un homme, apparemment amnésique, sortant des locaux du Medec une heure après sa fermeture. Il était porteur de post-it anonymisés, de montres -fanions dégriffées et ses poches regorgaient de mouchoirs en papiers débaptisés. Trempé jusqu'au cou, et refusant tout échange verbal,...


03/06/05 : Bac, moins quatre centimètres
Il est venu à sa première consultation. Juste la taille pour faire un bon pronostic de présidentiable en 2007. Il était ingénieur en distribution. Nous avons parlé de son ancien médecin. Je n'aime pas qu'ils le fassent, et pourtant c'est le meilleur moyen de savoir si la nouvelle idylle sera durable...


03/06/05 : Au nom du péritoine
Il a appelé un médecin de garde un dimanche à midi pour sa petite amie. Vomissements, intolérance alimentaire et ventre dur . le médecin a diagnostiqué une gastro-entérite. Comme les choses ne passaient pas, et comme ça se fait souvent ici, le garçon a mis sa fiancée dans l'auto et "est allé...


25/05/05 : La vérité toute crachée
On a vu toute la journée la mine sympathique de Samuel Morville. Ce leader minimome aurait craché sur un policier, et comme Samuel refuse absolument d'effectuer un travail d'intérêt général, le papa du petit Morville aura à payer cinq cent euros d'amende.. Le policier, monsieur Grubis , répond « qu...


25/05/05 : L'essaim, la guêpe, et le-emiel
Je rejoignais mon parking. J'avais un bourdon monstre. Elle avait pour elle une taille de guêpe. En voyant le charme de ses longues pattes, je me suis dit que ce n'était pas une reine ordinaire. Qu'il fallait qu'elle se pose. Je ne reçois pas les visiteuses médicales. Et qu...


20/05/05 : Une paire de QI
C'est l'histoire d'un scrupuleux spécialiste, qui se voit mandaté par un généraliste sur une question mineure. Il est bien malheureux, car autant il lui parait ne rien amener d'utile à ce patient-là sur le terrain de sa spécialité, autant il trouve que ce patient a mauvaise mine, et comme il a été u...


20/05/05 : Le cri du cochon en gare de Chicago
C'est mon vénérable maître le professeur Montastruc qui a écrit dans Prescrire sur l"acculturation iatrogénique". Il a raison de se demander si, contrairement aux abattoirs de Chicago, "où seul le cri du cochon" n'est pas exploité, la consultation, plutôt que le bêtisier de la prévention mutilante ,...


19/05/05 : La three star company
D'imaginer qu'il existe un plan global de mutilation de nos concitoyens, et d'endoctrinement aux vertus du dépistage sans limite n'est peut-être pas entièrement faux, si l' on s'en tient aux finalités boursières. De croire que nous sommes pieds et poings liés à cette dérive de la phil...


28/04/05 : D'avides , et de Goliaths
Les assureurs seraient "gens sans scrupule". Ils détiendraient, entre leurs griffes, la destinée des gens assurables, dans le cadre contraignant de promesses de chantiers, de parterres fleuris, ou de piscines à couler soi-même, ou à se faire noyer par les autres. Les assureurs veulent connaî...


24/04/05 : Les baronnes de Munchausen
Hallucinante révélation d'un cancérologue de Manchester dans le Daily Telegraph du 21 avril. En 2004, les dix-neuf centres de dépistage génétique du cancer du sein ont relevé trente "arnaques à la prédisposition familiale". Le cas le plus flagrant a été celui d'une femme se retrouvant trois ...


24/04/05 : Permanence de la démocratie
Le vingt neuf mai, le principale vainqueur sera l'abstention, comme d'habitude. Ensuite cinquante trois pour cent des électeurs vont aller voter. S'il ne fait pas trop beau. S'il fait beau, on ira acheter chez "chic et pas cher" les jouets made in Taiwan, pour protester contre le dumping social. Et ...


21/04/05 : Serre humaine, corps étrangers ?
Un jour en discussion, un confrère nous fit bien rigoler. Cela faisait 20 ans qu'il cotait le lavage d'oreille comme "une ablation de corps étranger". Une méconnaissance parfaite de l'anatomie, combinée à son rapport non conflictuel à l'argent lui avait permis de redéfinir le cérumen comme une entit...


19/04/05 : Ex- fan des sixtines, j'ai honte
Même les fumigènes du Vatican avaient une couleur équivoque ce matin. La vérité généraliste anti-sacerdotale a cette même exquise ambiguïté, cette même illisibilité. et je suis furax qd je lis : "150 euros la nuit plus cent euros pour 2 visites, c'est une misère par rapport à une étude de phase 3 à ...


15/04/05 : Rester au net
Mon premier est un vieil homme seul de 69 ans. Il est venu hier à ma consultation, me dire qu'"il en avait assez de rester seul", après deux divorces et la mort de sa mère, et le départ de son fils. Mais qu'en même temps, en arrivant dans ce bar où la dame d'internet lui avait donné rendez-vous, il...


09/04/05 : Les maladies rares
Les samedis matins sont consacrés aux maladies rares, et aux symptômes fréquents. Les maladies rares sont celles que l'on n'évite pas de contracter un jour aussi con que la veille des départs en famille, ou en maison de vacances. Les maladies fréquentes sont l'absence du pédiatre, la nég...


03/04/05 : Le prince renié d'aumone and co
"Docteur il faut que je vous paie". Il me brandit sa carte avec délectation. Je viens de passer quatre ans à faire du tiers-payant le symbole de mon autonomie vis à vis de l'argent de mes patients. Et je me suis trompé. Comme j'ai l'impression que se trompent François et les autres à ima...


29/03/05 : Urgent, ce soir, mais après 18H30
"Je peux avoir un rendez-vous aujourd'hui, je ne me sens pas bien " le généraliste : "je peux en savoir un peu plus ?" l'appelant : "j'ai fait une scène de jalousie à ma femme, et elle veut me quitter, je n'en ai pas dormi de la nuit ". le généraliste ( dont la femme est déjà ...


23/03/05 : Par un retour de manies vieilles
Cela a commencé il y a vingt ans. Je lui avais adressé une patiente pour une microcalcification. Il était devenu chirurgien, et moi généraliste. Il savait, mieux que moi, que ce n'était pas une sélection par l'échec, parce que lui avait mis péniblement deux ans pour briguer la voie roya...


19/03/05 : On a repeint les murs du cabinet
En attendant la mort de la médecine générale, mon associée et moi, on est allés frapper à la porte du banquier. On a pris des risques certains. on a changé les rideaux, mis des couleurs vives, essayé de leur proposer la clim pour cet été c'est vrai qu'elle va peut-être mourir la méde...


17/03/05 : Mourir d'en vie
"Moins cher que les pédiatres, moins que les gynécos, moins que les psys ( beaucoup moins )...." et tout ça pour le même travail, ma bonne dame ! ... C'est la longue litanie du généraliste opprimé. Même s'il est fier d'acheter, pour lui ou les siens, un "Lacoste" de sous -traitante,...


13/03/05 : Emile-zolam, vingt huit comprimés d'un coup
Cela commence comme dans une patinoire, lorsque chacun arrive avec son sac à dos, ses chaussures à la lame acérée, et ses courbatures à venir. Plus un sandwich, pour la pause. Et puis les éclats de rire, les chutes brutales, et les patins qui dévissent. Les flambeurs, les humbles, le...


09/03/05 : L'étude AZD6412
Robert m'a demandé un rendez-vous pour le soir . " Pour une mauvaise bronchite" m'a t'il dit. Une heure après, une dame du Samu m'a demandé si je pouvais leur faxer son dernier électro. Je suis généraliste. Je suis celui, après le cardiologue, qui connaît le mieux l'interêt "peu contributif"...


09/03/05 : Angoisse - LP
"le pronostic de survie après coronaropathie, et ceci quel que soit le profil cholesterolique, sera d'autant amélioré sous statine que la CRP sera basse" Une étude a montré que John Doe, soixante quatre ans, bon vivant, jovial à ses heures et ayant une CRP haute mais un cholesterol bas s'est ...


08/03/05 : épithélium pavimenteur
Le généraliste a, sous sa couenne dure, une forte accumulation des toxines du temps. A confronter les propos décapants de Valérie, jeune médecin et les propos décapés de Marcel quinqua encore vert, je me rends compte que le pire ennemi de la médecine générale n'est point le Leem, monsieur le sinistr...


07/03/05 : L'insoutenable l' IGR té de l'être
The unbearable lightness of being ... La scène se passe à l'institut Gustave Roussy, I. G. R. en sous-titre. C'est France 3 qui le portraie ce midi. Madame Boulosein, et sa soeur qui l'accompagne, ont pris rendez-vous "il y a plus d'un mois". Il y a là soixante femmes par jou...


07/03/05 : De papa docte à ma Valou
Tout ton témoignage est celui des mauvaises moeurs précédent ton arrivée. Voici le mien, qui va dans ton sens. La première visite que j'ai faite de ma vie était chez le quincaillier de mon village. J 'y étais remplaçant ( du médecin du village, pas du quincaillier ) J'ent...




Page 1 Page 2 Page 3 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Page 11 Page 12 Page 13

Haut de page

Accueil