Rechercher
Formation médicale continue
Divers

Evidence-blues médecine



A trop charger les .... barges

Bagnoles est une jolie petite bourgade de la banlieue de Barcelone, utilisée pour les régates des J.O. de 1992.
Voici trois ans, la barge qui faisait faire le tour du lac aux touristes de passage toucha le fond, entraînant les 26 convives d'un mariage à des zones mortifères de trois mètres.

Une enquête condamna l'exploitant qui allégua que , malgré la limitation à 18 passagers, il n'avait pas pu "résister" au désir des fêtards de prolonger la fête sur les eaux calmes d'un paisible petit lac.

Une directrice de prison du Cher vient d'être limogée par le garde des Sceaux, pour avoir laissé, en deux mois, deux prisonniers s'échapper . Pour l'exemple . Il a omis d'atténuer la peine au fait incontestable que cette prison était faite pour 120 détenus, et qu'elle en accueillait 160.

Je crois fermement que notre société a une certaine dose d'inconséquence à laisser à ce pays la perspective de toujours moins de généralistes pour toujours plus de malades.

Car à trop charger les barges , ils, ou elles, coulent . Notre petit exploitant libéral de Bagnoles, notre directrice de prisons du Cher l'ont appris à leurs dépens .

Si demain les "barges" de la médecine générale "touchent le fond" , même grassement payés, même dans l'allégresse, soit dans les doux lagons de la médecine libérale, soit au sein des prisons médicales de garde , à Gap ou ailleurs, il faudra qu'ils sachent qu'ils ne partent pas pour une croisière de tout repos, car "à trop charger la barque...." Esperons que le garde des sots ( et des "maisons" médicales qu'il leur prépare) saura y réflechir ..




Dr Bruno Lopez - Fonsorbes


Derniére mise à jour : 23/09/02

Précédent Sommaire Accueil