Rechercher
Formation médicale continue
Divers

Evidence-blues médecine



L'asthénique destin d'une famélique médecin

Nous avons, nous médecins, un grand tort à ne pas regarder avec plus d'attention la représentation télévisuelle du médecin français. C'est ainsi que la France nous voit, c'est ainsi que la chaine publique souhaite que nous demeurions vus.
France 2 ( Fr"e"nce 2 en verlen Raffarin ) nous présentait hier soir le retour du docteur Lesage, "médecine pour tous". J'avais raté le premier épisode. A la réflexion, je crois qu' "évité" serait plus approprié.
L'inaction se passe dans une petite ville dont tous les citoyens ont des noms dignes d'Amélie Poulain. Madame Lesage, médecin du travail, est la femme du pépinieriste. La banque s'appelle Gaspard, le banquier Malliard, et le chauffeur Dupont. C'est un feuilleton thématique. Si le prochain épisode traite de "madame Lesage et le racisme", le petit garçon s'appelera Mehdi, c'est promis.
Le docteur Lesage est un médecin du travail qui invite ses patients au restaurant, paie le repas sans demander de note de frais, qui tutoie le collègue de l'hopital (qu'elle a quitté , pour , dit le synopsis : " avoir plus de temps avec ses enfants" ) et qui n'a jamais personne dans sa salle d'attente. Le S I E M T ( ou "service inter entreprise de médecine du travail" ) pourrait aisément être rebaptisé S I E S T tant ses fauteuils sont vides. Mais madame Lesage a arreté la médecine lucrative.
En effet, le docteur Lesage est orfèvre dans l'art du tournevis à la maison. Le tournevis et la vertu. Son mari incarnant le libéralisme pépinierisé lui demande : "tu es fatiguée, chérie " ( non sans quelque arrière pensée coquine ...) et elle lui répond : " c'est à force de faire des placards". Et d'enfoncer les portes ouvertes.
Le script respecte la tradition du théatre de boulevard classique : "nullité" de lieu, "nullité" d'action, "nullité" de temps.
A priori la "chose" a été commandée sous l'ancien régime. Les patrons sont des salauds ( mais madame Lesage les réeduque à coups de moralisation ), les parents d'élève sont des beaufs qu'elle réeduque aussi. Madame Lesage dépiste un monde de cons et délivre , après réexamen, des tampons d'aptitude à mieux s'aimer entre cons. Une vraie mission de service public.
Si le prochain épisode est commandé sous l'ère Raffarin, je suis sur que madame Lesage va réeduquer nos paresseux de l'ère Aubry aux vertus retrouvées du turbin - Raffarin.
Le conseiller médical a dû être recruté chez Darty . L' angor instable est mis en chambre en pyjama fleuri, et laisse son portable branché ( pas grave, ils ne lui ont pas branché de scope ). Le bol, à la sortie de la chambre, Wonder bra woman est là pour expliquer à madame Michu ce qu'est un "stent"....

Madame Lesage marque au fumeur une radio des poumons ( dès fois qu'elle croit au "dépistage des adéno-k du poumon par le médecin du travail" ), elle pose le sthéto comme on pose un oeuf dans la poelle, décrète une HTA sur une prise instantanée et surtout, surtout, avance poitrine arrogante. "Wonder -bra- Woman" répare la société injuste de sa poitrine altière. " Mes deux seins" avant tout.

Pour vous mettre tous en forme ce matin, elle demande à son patient : "vous avez un médecin traitant ?"
"Non, je suis jamais malade !!!" Sur cet échange emblématique de l'action préventive en France et du rôle central du généraliste, madame Lesage réplique : "alors je vous envoie à l'hopital" !!!!

Voilà, c'est filmé comme du Tati ( la farfouille, pas le regretté Jacques ), un coup caméra fixe, un coup betacam vite posée et la scénariste du feuilleton s'appelle madame "Arnac". Là je comprends mieux.

C'est, lit-on dans le Monde, un médecin télévisuel "récurrent", dans un feuilleton qui "étonne par la qualité du scénario et l'ambition des sujets cités", comme Fabien Cosma, comme le bon docteur Sylvestre . On a six mois pour se remettre jusqu'au prochain épisode. Moi j'adhère à l'option "médecin récurrent". C'est gratuit, c'est con, dévoué et sans ambition. Un médecin comme on aimerait en voir plus souvent.



Dr Bruno Lopez - Fonsorbes


Derniére mise à jour : 19/09/02

Précédent Sommaire Accueil