Rechercher
Formation médicale continue
Divers

Evidence-blues médecine



A l'eau, le 15 ?

Ce type est venu hier en urgence avec un gros hématome sous-unguéal du pouce droit. Il passe visiblement ses RTT à chanter "si j'avais un marteau" . Et ses rêves se sont , semble-t-il, réalisés à coté de la planche.

Je lui évacue son hématome, et les yeux pleins de reconnaissance, il me confie : "si j'avais su, je serais déjà venu la semaine avant, car je m'y étais déjà donné un coup, sur ce même doigt ...."
A l' heure qu'il est, je me demande encore s'il croyait qu'en le voyant il y a huit jours, je lui aurai évité l'hématome du mardi suivant.... Les gens comptent-ils trop sur nous , ou n'ont-ils finalement plus que nous sur qui compter ?

A 23 heures, hier soir, le "Sapeutpasattendre" de Toulouse ( centre régulateur 15 des généralistes qui se font chier en permanence, ou "permanenchiés" ) a fait "monter au crén-eau" mon collègue du village voisin, pour une petite foufounette de six ans qui avait mal rincé son septivon. Mon collègue, en s'exclamant "Eurika" ( Zaraï ...) a magistralement administré sur place un bain de siège à l'eau pathique. Soixante euros le bidet. Ce qui s'appelle faire des ronds dans l'eau.

Voici quelques semaines, le CHR de marseille recevait son ministre tout neuf, JF Mattei, et lui fournit le brillant score des appels téléphoniques reçus au numéro 15 , nombre passé de 20 000 à 150 000 en l'espace de trois ans. Le sémillant Jean-Claude Gaudin ne manqua pas de glisser à son cher ministre de "faire un petit quelque chose pour les standardistes".

Je pense que le 15, comme les autres numéros saturés avant lui, se devra bientôt de s'accoler un préfixe. Moi j'avais pensé 36 15 . Deux euros cinquante la connection..... Eau du bidet en sus.




Dr Bruno Lopez - Fonsorbes


Derniére mise à jour : 01/08/02

Précédent Sommaire Accueil