Rechercher
Formation médicale continue
Divers

Evidence-blues médecine



Le syndrome de Schwarzenegger

J'ai retrouvé une interview du 29 mai 2002, d'un dénommé Renaud Dutreil , qui, comme son nom ne l'indique pas, n'est pas le fils du gavroche à foulard et d'un guitariste atteint de prurit idiopathique, mais plutôt secrétaire d'état aux PME et aux professions libérales : "Il n'y a pas d'autre solution que le financement par les prélèvements et les cotisations de l'assurance-maladie. Celui qui dirait autre chose serait un charlatan. Il faut que les français comprennent que la santé a un prix"

Ce matin, le Monde titrait sur une déclaration de J F "Charles" Mattei :
" La santé n'a pas de prix. Il exclut de relever les cotisations "

C'est un peu embêtant ces employés qui traitent leur patron de charlatans quinze jours après avoir essayé leur nouveau bureau... En tous cas, nous ne saurons jamais si la santé a un prix......

Je soignai une vieille grand-mère qui me dit un jour : "dites , Docteur, je perds la mémoire : je n'aurais pas la maladie de Schwarzenegger, des fois ?"

Je crois que nos ministres de la santé ont effectivement une maladie qui évolue en deux temps : d'abord ils bombent le torse et font fi des autres budgets pour muscler le leur. C'est le stade "Schwarzenegger" de leur atrophie corticale. Ils ne doutent de rien et ne cherchent point leur "haltère" ego. La famille est contente, croyant à la rémission liée au nouveau protocole, l'aricept du bonheur, le prix d'exelonce de la compétence retrouvée.

Quelques mois d'évolution de plus, et quelques cotisations sociales de moins, et les stades "Schwarzenegger" de la maladie oublient leurs promesses "épectorales" pour entrer dans la phase "Alzheimer" de leur destinée. Oubliance et gouvernance par "dénégation" en constituent la forme complète. Les anticholines "este-rasent gratis" ne semblent plus efficaces.

La famille est un peu dépitée, et semble avoir été juppée durablement.

Un jour, pavillon opposé, rive gauche , nous eûmes même la forme "Schwarzenberg - Schwarzenneger". Forme fulminante qui décima le nouveau ministre au bout d'une seule et unique conférence de presse. Le père Léon, nouvellement élu, se prit pour le père Noel. Mais là, cela devient un peu plus compliqué.

Dr Bruno Lopez - Fonsorbes


Derniére mise à jour : 12/07/02

Précédent Sommaire Accueil