Rechercher
Formation médicale continue
Divers

Evidence-blues médecine



Coquilles vides et secteurs d'oeufs

L'hôpital de Monaco est , lit-on, le premier hôpital de "France" ( ?) à s'équiper d'un nouvel appareil d'imagerie médical reléguant le scanner des années 80 au niveau de l'écho-doppler de poche. L'ennui de la chose, dit le Monde, est que chaque examen, plus "performant" pour le travail multidisciplinaire , revient à 1100 euros. La principauté, qui vient à nouveau de se voir décerner par son ancien juge d'instruction le diplôme de paradis fiscal corrompu remboursera cet examen à chaque assuré monégasque en ayant besoin....
Qu'à terme dit-on, il y ait soixante appareils prévus en France, n'enlève rien au lieu, symboliquement "troublant", d'implantation initiale de cette belle "bête de race", en un endroit qui n'est pas particulièrement évocateur d'égalité, tant sociale que sanitaire.

Pendant ce temps, il semble que les petits lecteurs de symptômes "généralistes", irremplaçables détecteurs de symptômes de souffrance sociétale aient du mal à se paramétrer , tant vis à vis des nouveaux tarifs , que de leur avenir syndical après avoir ferraillé "dur" pour quelques miettes d'honoraires....

La Représentativité : joli mot. Nous avions deux syndicats aussi apparemment opposés que finalement ligués pour nous enfermer dans une coquille "admninistrativo-rétrograde" ou "rétrogrado-administrative", et par milliers les "lanceurs d'oeufs" de Bayonne ou d'ailleurs ne s'y retrouvent point... Ils prônent désormais d'habiter la FMF, vieille coquille d'oeufs détenue par les plus libéraux des spécialistes de secteur 2.

Curi- oeufs lanceurs d'oeufs - secteurs d'oeufs.....Voici peu, les journaux ont titré un peu facilement sur le scandale du Smic "verrouillé" opposé aux "juteuses" augmentations des médecins... Comme sur la précarité des RMI, comme sur les dures réalités des IRM de la cuisse de Zidane.
Je crois que les honoraires médicaux, qui ne représentent plus, finalement que 4% des dépenses de médecine de ville resteront toujours le parent pauvre de toute négociation, le Smic par rapport à l'impôt sur la fortune, le RMI par rapport à l'IRM, la "chose" à ne pas augmenter pour ne pas déséquilibrer les budgets.
Ils le resteront non pas essentiellement par manque de volonté de nos politiques, mais par manque de jugeotte de ceux qui vont encore voter....
Entre nous, quel candidat politique sera jugé sur l'implantation des généralistes dans telle ou telle zone désertifiée ? Quel candidat sera jugé, tout court, sur le nombre-même de généralistes encore décidés à exister?
A-t-on vu messieurs Chirac ou Jospin questionnés dans leur action contre la disparition des petits commerces vis à vis des grandes surfaces, sur l'agglutination autour des villes vis à vis de l'abandon du réseau rural?
Le système social de ce pays accepte que les caisses d'assurance-maladie soient gérées par des représentants non élus démocratiquement, et les assurés sociaux, quelle que soit leur volonté d'y être représentés, ne le sont pas. Le système conventionnel de ce pays accepte que les médecins extra- hospitaliers soient représentés par des signataires tout aussi peu choisi démocratiquement , juste "incarnés" comme partenaires fantoches pour des signatures concédées au petit matin.
Ce pays accepte demain que des examens d'imagerie à 1100 euros l'acte soient pris en charge à Monaco, alors qu'il faut trois mois pour aller voir son ophtalmo.
Ce pays ne rechigne pas devant des "champions" lorsqu'ils gagnent la coupe du monde, et ce pays refuse deux euros à ses "croupions" qui ne veulent plus se lever la nuit et travailler le dimanche.
Les coquilles vides, le secteur deux , les lanceurs d'oeufs relèvent-ils plus du symptôme ou de la thérapeutique ?

Dr Bruno Lopez - Fonsorbes


Derniére mise à jour : 06/07/02

Précédent Sommaire Accueil