Rechercher
Formation médicale continue
Divers

Evidence-blues médecine



Les mecs crados de la Génerale

Johnny Graye, joué par Buster Keaton, est le mécano de la Génerale, coincé entre Anabelle, sa fiancée qui le sent manquer d?ambition, et l?amour de son train, alors tout le long il hésite entre, protéger son train , reconquérir sa belle, et départager les sudistes et nordistes?

Le généraliste, lui, se sent un peu mal, à aggraver d?un coté les déficits sociaux d? Annabelle-Sécu , et hésite, de l?autre, à ne pas faire bénéficier ses patients des dernières trouvailles du train de l?innovation qu?il partage avec ses confrères spé-nordistes.

Lorsque vous arrivez en retard à une soirée de confrères, et que vous entendez parler de "lecteurs de CB1", vous vous demandez de quelle confrérie de lecteurs de cartes bancaires vous faites partie, puis vous vous ravisez. C?est vrai que la plupart des médocs ne savent pas manger sans une puissance invitante, et je compris vite qu?il s?agissait de récepteurs au ribonabant dont on parlait, et pas d?autre chose?.
La dame adepte du CB avait, semble t?il , affrété un traiteur, puis s?était lancé dans un remarquable exposé sur son produit qui, d?une part, réduisait de deux le tour de ceinture, et d?autre part, était réservé aux gens gros, mais pas déprimés, aux diabétiques, mais pas au dessous de 10,5 d?Hb1C, à ceux qui ne méritaient pas encore de l?insuline mais qui allaient, si par malheur on les mettait sous glitazones, gagner deux tours de taille, et tout ceci à condition que le médecin-conseil ait reçu notre requête, et uniquement pour ceux de nos patients chez lesquels on saurait vérifier qu?ils continueraient sport et diététique.
Quelqu?un , la bouche pleine, lui fit remarquer que cela ne faisait plus grand monde.
L? accomplie dame lui rétorqua qu?on pouvait le prescrire tout de même à tous les autres, mais à condition de leur dire que cela leur coûterait 73 euros le mois, sans remboursement.
« Et à vie ! ».
Ainsi, sommes ?nous, petits mecs crados de la Générale, à renâcler devant de si belles molécules.
La Haute autorité de santé a-t-elle restreint les indications du produit ? Certes.
Comme le Viagra et le Cialis qui ne seraient réservés qu?aux pauvres érecteurs et non à tous les fêtards des nuits de record.
« La yacht autorité de santé » , elle, est plus large dans ses indications. Elle permet aux rondelets de vivre cent-dix érections, de mieux tenir la route, et mission accomplia, de mieux reboutonner leur pantalon.

Dr Bruno Lopez - Fonsorbes


Derniére mise à jour : 03/06/07

Précédent Sommaire Accueil