Rechercher
Formation médicale continue
Divers

Evidence-blues médecine



Son nom est Elimine -jolie

C'est l'histoire d'une jolie petite fille des années 90. Ses parents avaient été bercés au rythme du conte musical de Philippe Chatel. Elle a bien travaillé à l'école, sans s'appesantir sur les "two be free", et elle a passé son bac scientifique, puis s'est retrouvée en médecine. Sélection naturelle, plus cinq mille euros de bachotage particulier, et là , après avoir éliminé 85% de ses copines en première année, elle vient d'être nommée INTERNE.
Elle sait l'équivalent des deux CD ROM de prépa au concours.
Quatorze mille pages , références et bibliographie. Elle a appris par coeur les signes différentiels entre une dissection aortique et la dracunculose du migrant. Dans sept ans, après son clinicat, elle sera devenue , soit une vieille taupe hospitalière sous -payée, soit spéléologue- bourgeoise de ville.
Son nouveau chef de service lui confie, dès le premier jour soixante lits. Soixante , des lits minés, bien sûr. Normal, il part en congrès.
Moi j'ai cinquante ans, je ne crois plus aux lapins bleus, au raton -laveur et aux parapluies malheureux qu'on ouvre, aussi, "afin d'éliminer".
Je l'appelle ce matin dans son service. Parce que dans sa lettre hospitalière, elle s'est targuée d' un "nous". "Nous avons constaté que mme M, 83 ans, n'a pas eu d'hémogramme depuis sa dernière transfusion". "Nous demandons à ce que la surveillance devienne hebdomadaire".
Ultime affront, la prescription hospitalière, avec le numéro du fax. Pour qu'Elimine-Jolie puisse, à ma place, regarder d'un oeil distrait la formule de ma mamie qu'on anémie.
"Bonjour Elimine. Je suis le prince déconfit. Je suis généraliste. Mon savoir n'a pas connu de CD Rom. Je me suis construit sur disquettes, tandis que ton chef de service me croyait recopieur d'analyses d'urines".
Elimine est contrariée. On voit que ma voix la dérange. Elle n'a pas l'habitude, dans son royaume d'IRM à la joie et de scanners de fête, de rencontrer la contre- addiction. Elle a des avis diabétos, des avis endocrinos, et des surveillantes pas chagrines, mais des princes déconfits qui contestent, point.
Elimine boude, Elimine gronde, Elimine me fait comprendre qu'elle n'a pas le temps. Le bonnet d'âne est mis sur la tête du Prince déconfit. J'ai cinquante ans d'échec de l'expérience. Je suis resté l'externe des zoos piteux.
Emilie, dans sept ans, passera à mon cabinet, me dire ce qu'elle sait faire. Je l'attends au tournant.



Dr Bruno Lopez - Fonsorbes


Derniére mise à jour : 18/06/06

Précédent Sommaire Accueil