Rechercher
Formation médicale continue
Divers

Evidence-blues médecine



Naguère du golf

Elle affiche une forme rutilante. Elle est le pur bijou de la société occidentale post-moderne, fille du baby boom, chantre du mamy boom. Surbookée, mammographie en juin, densité osseuse en juillet, profil cholestérolémique normal en août, hémocult sympa en septembre. Elle n'a pas osé me demander le PSA.

A jour de vaccins ( sauf la coqueluche, "juste" pour protéger son petit-fils de quinze jours ). A part l'accident de charter, a priori aucune raison de mourir un jour.

Depuis cinq jours, elle souffre de l'avant-pied gauche, alors même qu'elle s'est faite confectionner une paire de semelles orthopédiques par une gentille bottière qui m'a envoyé un mot courtois : "docteur, je lui ai confectionné une paire de semelles que vous voudrez bien lui prescrire afin qu'elle soit remboursée". "Bien sur, docteur, cela va mieux depuis, mais vous comprenez, au bout d'un parcours de cinq heures de golf, mon pied n'en peut plus..."

A soixante trois ans, elle concède d'avoir mal, elle tolére que son généraliste l'incite à la modération, mais succombe à l'insupportabilité de la dégradation. "Vous comprenez docteur, si je ne peux plus faire de golf à mon âge ..."

Il a soixante- sept ans. Une pneumopathie virale contractée lors d'un séjour en Egypte le maintient à tousser dix jours durant. " Vous comprenez , docteur, moi ça irait, mais je réveille ma femme". Quelques assauts cortisonés et peut-être le temps qui guérit, et l'homme revient me voir mécontent : "oui, ça va mieux, docteur, mais je tousse encore, vous savez".

La peur de crever, la peur de tousser, la peur de tout, et l'angoisse de la vie, et de sa forme différentielle qu'est la mort.

Nous écrivons quelque plan personnalisé de prévention. Nous envoyons à quelques préventologues plus patentés quelque missive pour que le parcours de golf soit aussi harmonieux que celui de santé, et nous nous efforçons de ne point trop faire tousser la sécu aux sacades des toux post-infectieuses.

Nous nous demandons si d'être payé à l'acte, ou à la fonction, changera quelque chose à l'absurdité de l'action, ou à sa redéfinition.

Dr Bruno Lopez - Fonsorbes


Derniére mise à jour : 21/09/05

Précédent Sommaire Accueil