Rechercher
Formation médicale continue
Divers

Actuvision généraliste


Docteur Buzyn, madame la ministre de la santé, vous souvenez vous de tout ce vous avez appris lors de vos études médicales ?



Ne voyez rien s?insolent à cette question. Elle est essentielle et constructive, votre réponse doit être des plus sincères car nous avons aujourd'hui la chance d 'avoir au ministère de la santé une femme médecin hématologue et experte dans sa discipline.

Je me permets donc de répéter ma question : Vous souvenez vous de tout ce vous avez appris lors de vos études médicales ?

Dans l'esprit du grand public, un médecin spécialiste, c'est un médecin qui a les connaissances d'un médecin généraliste avec en plus des connaissances approfondies dans sa spécialité. Il est vrai qu'on nous a tous formés initialement à l'identique, mais était ce bien utile ? Vous êtes une experte, vous pouvez répondre au moins pour votre discipline: Vous souvenez vous de tout ce que vous avez appris lors de vos études médicales.
Cette question concerne tous les médecins : Le chirurgien orthopédique qui, pour des besoins d'excellence, n?opère que des hanches et des genoux, se souvient-t-il encore parfaitement des cours d'ophtalmologie, qu'utilise-t-il ne serait qu'une fois par an de ce qu'on lui a inculqué en neurologie ou en cardiologie. S'il ne se souvient que du 10ème du contenu de ses études, en est-il pour autant moins bon ?
Chacun d'entre nous se doit de répondre à cette question, et plus encore les experts parce qu'en médecine on ne peut plus tout savoir et aujourd'hui il va falloir faire le tri. Pour cela, l'orgueil doit être mis de côté, comme les considérations mercantiles. La valeur justifie les honoraires, pas de nombre d'années d'études.

Je ne répéterai pas ma question, la réponse, on la connaît, notre expertise est un patchwork de connaissance et d'ignorance. Mais il faut que ce soit dit, que ce soit écrit, et que cette réponse soit centrale dans toute procédure de réforme des études médicales. Elle doit être opposable à toute entité qui chercherait à s'offrir à coups d'années d'études supplémentaires de la main d??uvre à bon marché.
Il y a trop d'années d'étude en médecine, ça fait peur aux jeunes, ça ne sert à rien et économiquement c'est inflatiogène. Et pensez à ce médecin qui monte des stents, cet acrobate du cathéter, il a intérêt à être passionné par sa gestuelle sinon il va s'ennuyer jusqu'à 67 ans. Quelques années de moins d'études, 64, 65 ans ça serait mieux ses vieux jours.

On ne sait pas qui vous succédera, mais si le prochain ministre n'est pas médecin et expert dans sa discipline, quel crédit apportera-t-on à sa réponse et à ses projets de réformes? La réduction des études médicales, proposé par un non médecin, quel outrage, quel crime de lèse majesté ! Il faut que vous, vous y répondiez aujourd'hui.

L'école de médecine doit former des techniciens experts, pas des bibliothèques à deux pattes que le temps dévore page par page.

Alors madame la ministre, s'il vous plaît.



Dr Jean-Paul Gervaisot

Laisser un commentaire à l'auteur


Derniére mise à jour : 08/11/17

RSS RSS
Précédent Sommaire Accueil