Rechercher
Formation médicale continue
Profession
Divers
Rechercher

Mentions légales

Observations cliniques de la presse et d'ailleurs




Granulomatose pulmonaire par corps étranger

Femme de 31 ans, en nutrition parentérale au long cours, après avoir eu une intervention de pontage gastrique en Y de Roux, avec résection d’intestin grêle: une dyspnée d’effort s’est développée en 1 an, sans détresse respiratoire

Saturation en O2 normale, en air ambiant.

Auscultation pulmonaire normale

CT: innombrables nodules centro-lobulaires dans les 2 poumons ( A ).

Biopsie: aggrégats périvasculaires d’histiocytes et de cellules géantes avec abondant matériel étranger en forme de corail ( B )

Diagnostic: granulomatose pulmonaire par corps étranger, qui peut se voir aprés injection ou inhalation de poudre d’opioïdes ou de stimulants qui contiennent des fibres inertes: talc, crospovidone, cellulose.

Cette femme s’était injectée des opiacés oraux après son intervention digestive. Connaissant mal le meilleur traitement des granulomatoses par corps étranger, il faut s’attaquer en priorité au mode d’usage des opiacés

Traduit de l'anglais par le Dr André Figueredo

Source : http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMicm1701787



Derniére mise à jour : 30/09/17

Précédent Sommaire Accueil

 

Tous les vécus
Observations diverses
Le sémiologiste
Urgences