Rechercher
Formation médicale continue
Profession
Divers
Rechercher

Observations cliniques de la presse et d'ailleurs

Un électrocardiogramme d'hypokaliémie ( hyp )

Homme de 62 ans, en insuffisance rénale chronique: la semaine précédente, baisse de la tolérance à l'effort.

Ex: Sp mais baisse de la saturation en O2.

ECG: rythme sinusal, complexes QRS élargis, disparition des ondes P, fusion de QRS avec les ondes T ( panel A ): rythme sino-ventriculaire, évoquant une hyp sévère.

Biologie: K sérique à 9.1 mmol/l.

Stabilisation après administration de chlorure de calcium, de bicarbonate, glucose et insuline, suivie d'hémodialyse.

ECG en série: les ondes Q sont de plus en plus étroites.

24 heures plus tard, bloc de branche G ( panel B ), l'état du patient reste stable.

L'hyp perturbe l'ECG: ondes T aigues, allongement de PR. Plus sévère, on observe un élargissement des ondes QRS et une disparition des ondes P.

Si l'état de la membrane cellulaire cardiaque n'est pas stabilisé, ces anomalies peuvent dégénérer en fibrillation ventriculaire.

Traduit de l'anglais par le Dr André Figueredo - Source: NEJM du 10/05/12

Source : http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMicm1113009

Précédent

Sommaire

 

Pour participer, vous aussi, envoyez votre observation en cliquant ici


Dernière mise à jour le 15/05/12