Rechercher
Formation médicale continue
Profession
Divers
Rechercher

Brèves de FMC


Système nerveux autonome et stress.


Des recherches en laboratoire suggèrent que le système nerveux autonome réagit aux stress chroniques psycho-sociaux avec des conséquences métaboliques néfastes.

Ces effets pourraient expliquer la relation entre un risque coronaire élevé et la position sociale.

L'étude Whitehall II a suivi une cohorte de près de 2200 domestiques bien portants, de sexe masculin, âgés de 45-68 ans: les résultats semblent confirmer cette hypothèse. Un dysfonctionnement chronique du système nerveux autonome serait un lien entre la position sociale et divers composants du risque coronaire dans la population générale.

Traduit de l'anglais par le Dr André Figueredo - Source: the BMJ du 02/07/05

Pour en savoir plus : http://bmj.bmjjournals.com/cgi/content/full/331/7507/58


Précédent

Sommaire



Dernière mise à jour le 10/07/05