Rechercher
Formation médicale continue
Profession
Divers
Rechercher
Schéma étiologique des lombalgies chroniques


MYALGIE DES MUSCLES LOMBAIRES:

- Rupture fibrillaire
- fatigue
- courbature.
- Insuffisance musculaire.
- Fatiguabilité douloureuse de toute la musculature du rachis.

ZONA

DISCOPATHIES (altérations discales - protrusion - prolapsus).
- Lombalgie commune (Ici plus fréquente).
- Algie lombo-sciatique.

TROUBLES STATIQUES

- Raccourcissement (même imperceptible d'un membre inférieur).
- Attitude vicieuse de la vie moderne : banc scolaire, auto, profession.
- Cyphose.
- Hyperlordose: par glissement vertébral (spondylolisthésis), ou sans déplacement vertébral (voir grossesse), syndrome douloureux vertébral tropho-statique de la post-ménopause (Hyperlordose douloureuse chez la femme de 60 ans obèse et ostéoporotique) décrit par de Sèze. - Hyperlordose constitutionnelle.
- Spondylolyse (L5 lyse isthmique).
- Entorse lombo-sacrée.

RHUMATISME

- Rhumatisme articulaire aigu.
- Rhumatisme chronique dégénératif (lombarthrose).
- Rhumatisme psoriasique.
- Spondylose rhizomélique (pelvi-spondylite rhumatismale).

LÉSIONS VERTÉBRALES DIVERSES

- Anomalies transitionnelles de la charnière lombo-sacrée Sacralisation de L5. Lombalisation de SI.
- Ostéoporose (ménopause, sénilité, immobilisme).
- Ostéomalacie.
- Ostéite fibro-kystique de Recklinghausen (hyperparathyroïdie).
- Maladie de Paget.
- Ostéopétrose d'A bers-Schôberg.
- MyéIome multiple (maladie de Kahler).
- Epiphysite vertébrale des adolescents, ostéochondrite de croissance (maladie de Scheuermann).
- Mal de Pott.
- Spondylodiscite non tuberculeuse (staphylococcie, mélitococcie, fièvre typhoïde).

TRAUMATISMES

- Choc, chute, mouvement forcé, notamment la rotation du tronc, effort musculaire brutal et inhabituel.
- Fracture (corps vertébral ou apophyses).
- Tassement du corps vertébral.
- Algie tardive après fracture (souvent méconnue) par absence de rééducation fonctionnelle.
- Spondylite traumatique (Kummel-Verneuil).
- Lombalgie d'effort. Baastrup.

MALADIES VISCÉRALES

- Lithiase rénale.
- Hydronéphrose.
- Pyélonéphrite.
- Abcès périrénal.
- Pancréatites.
- Obstruction intestinale.
- Anévrisme de l'aorte.
- Relâchement des muscles de la paroi abdominale (obésité - manque d'exercice)
- Affections gynécologiques :
Rétroversion utérine. Grossesse. Annexites. Prolapsus.
Toute tumeur pelvienne notamment fibrome, kyste...
Séquelles obstétricales.
Séquelles d'opération mutilante des organes génitaux.
Toutes les causes de congestion des organes pelviens dysménorrhée...
Algies lombo-pelviennes essentielles
Causes psycho-somatiques, basées sur des problèmes féminins essentiellement.

LOMBALGIES POST-OPÉRATOIRES

- Lombalgie résiduelle après intervention discale.
- Séquelles douloureuses de greffe vertébrale.
- Après ponction lombaire.

TUMEURS VERTÉBRALES

- Hémangiome.
- Lympho ou réticulosorcome.
- Hodgkin.
- Plasmocytose.
- Métastases.
- Tumeurs de voisinage comprimant les troncs nerveux.

LOMBALGIES D'ORDRE NEUROLOGIQUE

- Neurinome (et notamment n. intrarachicien de la queue de cheval).
- Symptôme inaugural de la poliomyélite.
- Méningites chroniques.
- Arachnoïdite.
- Sclérose en plaque.
- Tumeur intra-rachidienne (méningiome, Hodgkin...)

LOMBALGIES PSYCHOGÈNES

- Surtout chez la femme, avec profil psychologique caractéristique (hypersensibilité, anxiété, exaltation imaginative) au cours de situations conflictuelles (sexuelles, familiales, financières) " maladie refuge ".

SINISTROSE

sommaire FMC


Dernière mise à jour le 08/06/2001